single.php

Foot: le racisme "diminue mon envie de jouer" assure Vinicius, en larmes

L'attaquant brésilien Vinicius Junior a déclaré lundi que son "envie de jouer" au football "diminuait" au fur et à mesure que les incidents racistes à son encontre s'accumulent en Espagne, au cours d'une conférence de presse où il a fondu en larmes.

Pierre-Philippe MARCOU - AFP

L'attaquant brésilien Vinicius Junior a déclaré lundi que son "envie de jouer" au football "diminuait" au fur et à mesure que les incidents racistes à son encontre s'accumulent en Espagne, au cours d'une conférence de presse où il a fondu en larmes.

"Je suis désolé. Je veux juste jouer au football. Je veux juste jouer, je veux tout faire pour mon club et pour ma famille et que les personnes noires ne souffrent plus jamais", s'est livré Vinicius, très ému devant la presse.

Le joueur du Real Madrid a pris la parole à la veille du match amical Espagne-Brésil (21H30) organisé en réponse aux insultes racistes dont il est fréquemment victime depuis son arrivée à Madrid en 2018.

"Je vois cela depuis longtemps, et à chaque fois que cela arrive je me sens plus triste, et à chaque fois j'ai moins envie de jouer", a-t-il expliqué en essuyant ses larmes.

L'attaquant du Brésil Vinicius Junior en larmes lors de sa conférence de presse avant le match amical Espagne-Brésil à la Ciudad Real Madrid de Valdebebas, près de Madrid, le 25 mars 2024

L'attaquant du Brésil Vinicius Junior en larmes lors de sa conférence de presse avant le match amical Espagne-Brésil à la Ciudad Real Madrid de Valdebebas, près de Madrid, le 25 mars 2024

Pierre-Philippe MARCOU - AFP

L'attaquant de 23 ans estime, comme son coéquipier en club Dani Carvajal, que l'Espagne n'est pas "un pays raciste", mais "qu'il y a beaucoup de racistes, dont une grande partie dans les stades".

"Depuis la première fois que je me suis plaint de racisme en Espagne, la situation n'a cessé de s'aggraver... Ils m'insultent à cause de ma couleur de ma peau pour que je joue moins bien sur le terrain" a-t-il lancé.

L'attaquant du Brésil Vinicius Junior lors de sa conférence de presse avant le match amical Espagne-Brésil à la Ciudad Real Madrid de Valdebebas, près de Madrid, le 25 mars 2024

L'attaquant du Brésil Vinicius Junior lors de sa conférence de presse avant le match amical Espagne-Brésil à la Ciudad Real Madrid de Valdebebas, près de Madrid, le 25 mars 2024

Pierre-Philippe MARCOU - AFP

Fréquemment pris pour cible par les supporters adverses, "Vini", devenu malgré lui un leader de la lutte antiraciste, a néanmoins assuré qu'il n'avait "jamais pensé" à quitter le Real, car "ce serait donner raison aux racistes".

"Je resterai dans le meilleur club du monde, en marquant autant de buts que possible", a promis Vinicius, qui sera le joueur le plus scruté mardi au Santiago-Bernabéu avec la Seleção.

AFP / Madrid (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
05H
23H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/