single.php

Foot: fin de cycle à Lens, Franck Haise va signer à Nice

Après avoir ramené Lens jusqu'en Ligue 1, puis en Ligue des champions, l'entraîneur Franck Haise va quitter le club pour rejoindre Nice, a-t-il dit à l'AFP mardi soir, confirmant une information de L'Équipe.

FRED TANNEAU - AFP/Archives

Après avoir ramené Lens jusqu'en Ligue 1, puis en Ligue des champions, l'entraîneur Franck Haise va quitter le club pour rejoindre Nice, a-t-il dit à l'AFP mardi soir, confirmant une information de L'Équipe.

Le départ du Normand, au club depuis 2020 et encore sous contrat jusqu'en 2027, est une véritable onde de choc pour le club artésien et signe la fin d'un cycle glorieux.

À 53 ans, Franck Haise va s'attaquer à un nouveau défi chez les Aiglons en Ligue 1 et en Ligue Europa, qu'ils vont disputer grâce à leur cinquième place obtenue cette saison. L'entraîneur n'a pas précisé la durée du contrat qu'il allait signer à Nice.

Ce départ confirme des nuances notables dans le discours de Haise depuis plusieurs semaines. "Je prépare, depuis plusieurs semaines et plusieurs mois, la suite sur la signature des jeunes pros, sur les recrutements, sur l’effectif, sur les stages d’avant-saison, sur les matches amicaux", affirmait-il au début du mois.

Mais sa déclaration en réponse à une question concernant son avenir, dans la foulée du dernier match de la saison, avait de quoi inquiéter les supporters lensois: "La première chose, c'est que je vais partir en vacances d'abord, tranquille, dans un endroit un peu isolé, pour récupérer, réfléchir, analyser, voir ce qu'il va se passer au club et on verra ça un peu plus tard."

- D'autres changements en interne à venir ? -

Nice n'a donc attendu que cinq jours avant de trouver le remplaçant de l'Italien Francesco Farioli, parti sur le banc de l'Ajax Amsterdam après une saison.

Franck Haise était très courtisé sur le marché des entraîneurs grâce à ses excellents résultats avec le club du bassin minier, qu'il a emmené jusqu'au deuxième rang du championnat à l'issue d'une saison dernière extraordinaire, déjouant tous les pronostics.

D'autres artisans des récentes belles saisons lensoises pourraient aussi partir: le directeur général du club Arnaud Pouille est annoncé sur le départ, tandis que le directeur du football à Metz Pierre Dréossi serait sur le point d'arriver.

Pouille et Haise ont formé le duo gagnant des Lensois, qui était même un trio quand Florent Ghisolfi était coordinateur sportif, avant de partir en octobre 2022 à... Nice. Ghisolfi n'est plus au Gym et devrait s'engager à l'AS Rome, mais le club des Alpes-Maritimes va réussir une nouvelle fois à faire son mercato à Lens, cette fois pour prendre son meilleur élément.

Entraîneur adoré des supporters, Franck Haise jouit d'une cote de popularité qui se mesure à chaque match disputé au Stade Bollaert, quand son nom est scandé trois fois à l'annonce des équipes.

Son histoire dans le bassin minier a tout du conte de fée. Haise a d'abord gravi les échelons au sein du club avant de prendre en main l'équipe première alors qu'elle évoluait en Ligue 2, en février 2020.

- De la Ligue 2 à la C1 -

À peine installé sur le banc lensois, Haise guide son club vers l'élite. Puis l'histoire prend une tournure fantastique lors de la saison 2022-2023, où les Lensois disputent le titre de champion de France au Paris Saint-Germain, au tout autre budget.

Finalement dauphin du club de la capitale, Lens ne finit qu'un point derrière lui, et accède à la prestigieuse et lucrative Ligue des champions avec un groupe de joueurs mésestimés, revanchards, guidés par des valeurs communes d'abnégation et de collectif supérieures.

Cette saison, les Lensois n'ont pas démérité en C1, terminant troisièmes d'un groupe relevé où figuraient Arsenal, le PSV Eindhoven et le Séville FC. L'aventure européenne du RCL a été ponctuée d'un grand moment de son histoire: la victoire contre Arsenal (2-1) dans un Bollaert en ébullition.

Elle a failli se poursuivre en Ligue Europa, mais les joueurs de Franck Haise ont échoué à ses portes, battus à Fribourg alors qu'ils entrevoyaient la qualification.

Cet échec a été le tournant de la saison des Lensois, qui ont connu un net essoufflement par la suite, alors qu'ils étaient redevenus une machine à gagner dans la foulée d'un début de saison catastrophique. Ils ont finalement terminé l'exercice 2023-2024 au septième rang, ce qui leur permettra de disputer la Ligue Europa Conférence. Sans Haise.

Par Remi BOUVERESSE / Lens (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
15H
14H
13H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/