single.php

Espagne: le Real Madrid conforte sa première place, le rêve de Gérone s'effondre

Porté par un Vinicius inspiré, le Real Madrid est allé s’imposer (4-2) sur la pelouse d’Osasuna samedi lors de la 29e journée de Liga et creuse l’écart avec ses concurrents dans la course au titre.

ANDER GILLENEA - AFP

Porté par un Vinicius inspiré, le Real Madrid est allé s’imposer (4-2) sur la pelouse d’Osasuna samedi lors de la 29e journée de Liga et creuse l’écart avec ses concurrents dans la course au titre.

Il s'agit de la 22e victoire en 29 rencontres de Liga cette saison pour le club madrilène, qui s'envole vers le titre.

Toujours solide leader du championnat, le Real (72 points) prend en effet dix longueurs d'avance sur Gérone (2e), battu à Getafe et onze sur le FC Barcelone (3e), avant son choc contre l’Atlético Madrid dimanche (21H).

Les Merengues ont pris les rênes de la rencontre dès la 4e minute lorsque Vinicius a trompé le gardien basque Herrera d’un tir croisé, après avoir chipé le ballon dans les pieds de Catena.

Mais ils ont été trop passifs en laissant le buteur croate Ante Budimir égaliser quelques minutes plus tard sur un corner mal négocié par leur défense (7e, 1-1).

La 15e réalisation de la saison pour l'attaquant de 32 ans, qui talonne le "Pichichi" anglais Jude Bellingham, suspendu, au classement des buteurs.

L'inusable Dani Carvajal a redonné l'avantage aux siens en position d'avant-centre en concluant un beau mouvement collectif merengue emmené par Brahim Diaz et Valverde (18e, 2-1).

Sur un dégagement de Lunin prolongé par son compère uruguayen, Brahim a plongé dans l’espace laissé par la défense basque pour faire le break (61e, 3-1), avant que Vinicius n’aille s’offrir un doublé (64e, 4-1) dans un trou de souris.

Le 12e but de la saison en Liga pour l'attaquant brésilien, auteur de six réalisations lors de ses quatre dernières rencontres toutes compétitions confondues, et qui continue de répondre sur le terrain aux insultes racistes dont il est fréquemment victime.

"Je l'ai félicité, il a fait un match extraordinaire. Il a fait les bons choix, il s'est très bien déplacé sans le ballon. C'est là où il a le plus progressé", l'a encensé son entraîneur Carlo Ancelotti après le match.

"Avec le ballon il est toujours efficace et sans le ballon il est spectaculaire en ce moment. Il est tellement rapide!", a-t-il ajouté au sujet de sa star brésilienne.

Iker Munoz a réduit le score dans le temps additionnel (90e+1, 4-2), en vain.

- Gérone tombe encore -

De son côté, Gérone a peut-être perdu tout espoir de décrocher le premier titre de son histoire à Getafe, où les Catalans ont concédé une quatrième défaite sur leurs six dernières rencontres de championnat (1-0) qui les place désormais à dix points du Real Madrid.

Les hommes de Michel (2e, 62 points), pourraient également se faire doubler par leurs voisins du FC Barcelone (3e, 61 points), qui se déplacent dimanche (21H) à Madrid pour défier l'Atlético (5e, 55 points).

Le jeune milieu de terrain espagnol Yellu Santiago, 19 ans, a marqué l'unique but de la partie à la 33e minute pour offrir les trois points à Getafe, désormais neuvième à seulement deux longueurs de Valence (8e).

Vendredi soir en ouverture de cette 29e journée, la Real Sociedad (6e, 46 points) avait confirmé son rebond avec une deuxième victoire d’affilée en championnat contre Cadix (2-0) et reste au contact de son voisin basque de l’Athletic Bilbao (4e, 56 points), qui s'est imposé facilement face à Alavés (2-0).

Battu à Majorque (1-0) en début d’après-midi, Grenade (19e, 14 points) compte désormais dix longueurs de retard sur le Celta Vigo (17e, 24 points) et se dirige vers une relégation en deuxième division.

AFP / Pampelune (Espagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
23H
21H
Revenir
au direct

À Suivre
/