single.php

Espagne: l'Atlético, le Real et le Barça tous vainqueurs avant leurs matches retour en C1

De bon augure: l'Atlético Madrid, le Real Madrid et le FC Barcelone se sont tous imposés samedi en Liga, respectivement contre Gérone (3-1), à Majorque (1-0) et à Cadix (1-0), à quelques jours de leurs quarts de finale retour bouillants en Ligue des champions.

JAIME REINA - AFP

De bon augure: l'Atlético Madrid, le Real Madrid et le FC Barcelone se sont tous imposés samedi en Liga, respectivement contre Gérone (3-1), à Majorque (1-0) et à Cadix (1-0), à quelques jours de leurs quarts de finale retour bouillants en Ligue des champions.

Dans l'après-midi, l'Atlético a poursuivi sa semaine parfaite: victorieux 2-1 contre le Borussia mardi, Antoine Griezmann, auteur d'un doublé, et ses coéquipiers ont engrangé leur 19e succès en 31 journées, qui leur permet de revenir à quatre points de leur adversaire du jour.

Cette victoire leur permet surtout de prendre provisoirement leurs distances sur l'Athletic Bilbao, 5e, dans la course à une qualification pour la Ligue des champions. Les Basques joueront dimanche contre Villarreal.

C'est pourtant l'étonnant 3e de Liga, Gérone, qui a ouvert le score par Artem Dovbyk - meilleur buteur du championnat avec 17 réalisations - en début de rencontre (4e). Mais deux buts de Griezmann, un pénalty à la 34e et une grosse reprise après une erreur de la défense des Catalans à la 50e, et un autre de Angel Correa juste avant la mi-temps (45e+7) ont offert un succès précieux aux Colchoneros.

Dans la perspective du match retour en Allemagne mardi, Griezmann a ensuite été remplacé peu après l'heure de jeu par Marcos Llorente.

L'attaquant français de l'Atlético Madrid Antoine Griezmann célèbre un but inscrit contre Gérone en Liga, le 13 avril 2024 à Madrid.

L'attaquant français de l'Atlético Madrid Antoine Griezmann célèbre un but inscrit contre Gérone en Liga, le 13 avril 2024 à Madrid.

Thomas COEX - AFP

Gérone (3e, 65 pts) enchaîne de son côté une cinquième défaite à l'extérieur, et a laissé Barcelone creuser l'écart pour la place de dauphin.

Les Barcelonais (70 pts), forts de leur succès en Ligue des champions contre le PSG au Parc des Princes mercredi (3-2) et avant le match retour mardi, ont assure l'essentiel en s'imposant 1-0 sur la pelouse du relégable Cadix dans la soirée.

- Tchouaméni buteur -

Pas toujours convaincants, les hommes de Xavi Hernandez --qui ont débuté la rencontre avec seulement trois des titulaires du match remporté à Paris en C1-- ont engrangé un quatrième succès consécutif en Liga grâce à un joli retourné de Joao Félix sur corner (37e).

En attendant le choc européen à Paris, puis le clasico dans huit jours à Santiago Bernabeu, les Catalans comptent toujours huit longueurs de retard sur le Real Madrid, bien lancé vers le titre, et qui a remporté sans trop forcer un nouveau succès 1-0 sur la pelouse de Majorque samedi.

Au coup d'envoi, Carvajal, Kroos, Camavinga, Rodrygo et Vinicius, soit cinq titulaires du match aller de Ligue des champions face à Manchester City (3-3), étaient sur le banc côté madrilène.

Et, de fait, l'animation du Real s'en est ressentie: les hommes de Carlo Ancelotti ont largement dominé le début de match, mais de manière totalement stérile, au point de voir Majorque se créer la première occasion, Lunin repoussant sur sa ligne une tête de Raillo sur corner à la demi-heure de jeu.

L'attaquant brésilien du Real Madrid Vinicius lors de la rencontre de Liga de son équipe sur le terrain de Majorque, le 13 avril 2024.

L'attaquant brésilien du Real Madrid Vinicius lors de la rencontre de Liga de son équipe sur le terrain de Majorque, le 13 avril 2024.

JAIME REINA - AFP

Quelques instants plus tard, Jude Bellingham, d'un superbe tir sur la barre, faisait enfin passer un frisson madrilène (33).

Mais c'est finalement Aurélien Tchouaméni, d'une grosse frappe légèrement déviée, qui a sonné le réveil du Real et débloqué la situation pour les leaders de la Liga en début de seconde période (1-0, 47).

Plus impliqués, plus dangereux, en particulier après les entrées tranchantes de Vinicius et Camavinga à la 64e, les Madrilènes se sont créé plusieurs autres occasions, sans parvenir toutefois à se mettre à l'abri, passant même près de la punition, notamment sur une énorme volée de Darder, sortie par Lunin de sa lucarne.

Mais avec finalement trois points supplémentaires en Liga, et sans blessé, le Real a assuré l'essentiel avant de se rendre à Manchester mercredi.

AFP / Madrid (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
03H
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
11H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/