single.php

Equipe de France: Sans Griezmann pour la première fois depuis près de sept ans

L'équipe de France va jouer un match sans Antoine Griezmann pour la première fois depuis juin 2017, une entorse à la cheville droite l'ayant contraint à renoncer aux rencontres contre l'Allemagne puis le Chili, dernières répétitions avant l'Euro.

FRANCK FIFE - AFP

L'équipe de France va jouer un match sans Antoine Griezmann pour la première fois depuis juin 2017, une entorse à la cheville droite l'ayant contraint à renoncer aux rencontres contre l'Allemagne puis le Chili, dernières répétitions avant l'Euro.

La série record des matches consécutifs joués par "Grizou" avec les Bleus s'arrête donc à 84 rencontres. Et le vice-capitaine va manquer la grande "revue d'effectif" de Didier Deschamps, qui a choisi d'appeler Mattéo Guendouzi à sa place.

"Après un échange avec Franck Le Gall, le médecin des Bleus", le sélectionneur "a acté le forfait d'Antoine Griezmann", a expliqué la Fédération française de foot (FFF) dans un communiqué.

"DD", qui dit du milieu offensif qu'il n'est "pas irremplaçable mais indispensable", n'a plus joué sans son "chouchou" depuis un match amical contre l'Angleterre en juin 2017 (3-2).

La star de l'Atlético de Madrid ne retrouvera pas l'Allemagne, samedi à Lyon (21h00), une équipe contre laquelle il avait signé un doublé en demi-finale de l'Euro-2016 (2-0) - et réduit le score lors de sa seule défaite en 2023 en octobre (2-1).

"Grizou" a manqué quatre rencontres avec l'Atlético avant de revenir pour la qualification en huitième de finale de la Ligue des champions contre l'Inter Milan (0-1/2-1 3 t.a.b. à 2), marquant un but.

Il est entré en jeu à la mi-temps lors de la défaite contre Barcelone (3-0) dimanche soir.

- Optimisme pour Lucas Hernandez et Konaté -

"Avec les qualités d'Antoine dans son registre, on ne va pas trouver un joueur qui a ses caractéristiques", a expliqué l'entraîneur. "Un remplacement poste pour poste, c'est très, très, très difficile à trouver. On aménagera différemment."

Antoine Griezmann contre le Luxembourg le 25 mars 2017, au Grand-Duché pour son premier match avec l'équipe de France

Antoine Griezmann contre le Luxembourg le 25 mars 2017, au Grand-Duché pour son premier match avec l'équipe de France

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Guendouzi, qui a rejoint l'été dernier la Lazio Rome, n'a plus été convoqué par les Bleus depuis la Coupe du monde fin 2022 au Qatar, où il a obtenu la dernière de ses 7 sélections (1 but) lors de l'ultime match de la phase de poules, perdu contre la Tunisie (1-0).

Au-delà du forfait de Griezmann, seuls quelques "bobos" perturbent le groupe des Bleus, selon le mot de Deschamps.

Le gardien Mike Maignan est sorti au bout de 21 minutes du match de Ligue Europa gagné au Slavia Prague par l'AC Milan (3-1), mais il a joué dimanche en championnat d'Italie pour la victoire à Vérone (3-1).

"Mike a eu un petit souci en fin de match avec le Milan, on va voir comment ça évolue", a noté DD.

Ousmane Dembélé souffrait d'un tympan percé et a manqué la victoire du Paris Saint-Germain dimanche soir à Montpellier (6-2), mais il était à l'entraînement lundi soir à Clairefontaine.

Deschamps s'est aussi montré optimiste pour Adrien Rabiot (Juventus Turin), Lucas Hernandez (Paris SG) et Ibrahima Konaté (Liverpool): "Adrien ne devrait pas avoir de souci, +Ibou+ non plus",a-t-il dit.

Le défenseur parisien Lucas Hernandez lors de la réception du Stade de Reims au Parc des Princes, le 10 mars 2024

Le défenseur parisien Lucas Hernandez lors de la réception du Stade de Reims au Parc des Princes, le 10 mars 2024

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Konaté n'a joué aucun des trois derniers matches des "Reds", battus dimanche en quarts de finale de la Coupe d'Angleterre à Manchester United (4-3 a.p.).

Le défenseur central avait déjà manqué sur blessure les rassemblements de septembre et novembre.

"+Ibou+ a eu des petits pépins, il sort d'une saison où il avait beaucoup joué", a estimé Deschamps. Konaté semblait très à l'aise dans le tennis-ballon de fin d'entraînement, lundi soir.

Lucas Hernandez a "un petit ressenti", mais "qui ne semble pas poser de problème aujourd'hui (lundi)", a précisé le coach. Le défenseur parisien est sorti à la pause du match gagné à Montpellier (6-2).

- "Impliquer le maximum de joueurs" -

Pour son ultime "revue d"effectif" avant la liste ds joueurs retenus pour l'Euro (14 juin - 14 juillet en Allemagne), qui sera dévoilée mi-mai, Deschamps veut "impliquer le maximum de joueurs". L'objectif, dit-il, est d'anticiper ce qui peut arriver en mai ou juin" car "on n'est jamais à l'abri" des blessures.

"On n'est pas là pour tenter des choses, les joueurs on les connaît", a-t-il précisé. Il n'a appelé aucun débutant pour ce rassemblement, démentant la rumeur insistante qui s'était développée autour du jeune attaquant parisien Bradley Barcola.

"On est en répétition", a développé le coach, pour "tenter des associations différentes sur les deux matches".

"L'avantage est d'avoir une semaine complète pour préparer le match contre l'Allemagne", avant celui contre le Chili, mardi prochain (21h00) à Marseille, a-t-il ajouté.

"Si vous cherchez à savoir après ces deux matches qui commencera le premier match de l'Euro, je vous laisse réfléchir, débattre", a plaisanté le sélectionneur.

Sauf surprises ou blessures, pour le onze de départ le 17 juin à Düsseldorf contre l'Autriche, la concurrence se circonscrit aux postes d'arrière-droit, entre Jonathan Clauss et Jules Koundé, et d'avant-centre, avec Olivier Giroud, Randal Kolo Muani et Marcus Thuram, voire le capitaine Kylian Mbappé, plutôt partant à gauche.

On devrait voir samedi face à l'Allemagne l'équipe la plus proche du onze titulaire à l'Euro, à la notable exception de Griezmann...

Par Emmanuel BARRANGUET / Clairefontaine-en-Yvelines (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/