single.php

XV de France: trois novices et une charnière inédite à Cardiff

Du changement face aux Gallois. Le XV de France va s'appuyer sur trois nouveaux venus titulaires dimanche à Cardiff lors du Tournoi des six nations: le deuxième ligne Emmanuel Meafou, le centre Nicolas Depoortère et l'arrière Léo Barré, ainsi que sur une charnière inédite Nolann Le Garrec-Thomas Ramos.

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

Du changement face aux Gallois. Le XV de France va s'appuyer sur trois nouveaux venus titulaires dimanche à Cardiff lors du Tournoi des six nations: le deuxième ligne Emmanuel Meafou, le centre Nicolas Depoortère et l'arrière Léo Barré, ainsi que sur une charnière inédite Nolann Le Garrec-Thomas Ramos.

Deux semaines après le match nul concédé face à l'Italie au terme d'une prestation terne (13-13), le sélectionneur Fabien Galthié a remanié considérablement son effectif, procédant à huit changements. Jamais il n'avait autant renouvelé son équipe, son record datant de 2021 avec cinq changements.

Galthié est contraint par les circonstances -- blessure de l'ouvreur Matthieu Jalibert, suspension du centre Jonathan Danty, méforme du demi de mêlée Maxime Lucu... -- autant que par les prestations décevantes de ses ouailles.

Avant le nul à Villeneuve-d'Ascq contre l'Italie qui a failli l'emporter, les Bleus s'étaient imposés in extremis en Ecosse (20-16), sans convaincre, et avaient sombré devant l'Irlande (38-17), à Marseille en ouverture du Tournoi.

"Il y a des faits, des cartons rouges ou des blessures, qui font que des places se libèrent. Des performances aussi. Il faut aller chercher le maillot, je l'ai toujours dit", a souligné Galthié.

Après trois premières capes au relais de Lucu, le demi de mêlée du Racing 92 Nolann Le Garrec a ainsi l'occasion de démontrer s'il a les épaules pour être le suppléant de l'intouchable Antoine Dupont, qui a choisi de jouer à sept pour participer au JO-2024 à Paris (26 juillet - 11 août).

- Ramos reste buteur -

"Nolann est très fort avec le Racing, il est très fort avec nous aux entraînements depuis trois ans. Il est venu chercher le maillot de manière cohérente", a souligné Galthié.

"Maxime (Lucu) a pâti de la prestation collective mais on est enchanté de l'avoir pour gérer la fin de match, c'est un luxe", a complété l'entraîneur de l'attaque Patrick Arlettaz.

L'arrière Thomas Ramos lors d'une séance d'entraînement du XV de France à Marcoussis, le 6 mars 2024

L'arrière Thomas Ramos lors d'une séance d'entraînement du XV de France à Marcoussis, le 6 mars 2024

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

Le Garrec sera associé dans la charnière à l'habituel arrière et buteur Thomas Ramos, qui laisse donc son maillot N.15 au joueur du Stade français Léo Barré, un jeune (21 ans) "polyvalent" avec "ses qualités de vitesse" et "ses qualités aériennes".

"Thomas Ramos connaît bien notre système, l'organisation. Il a une grande maturité, une grande maîtrise. C'est un leader... On l'a fait remonter d'un cran pour le mettre au milieu du jeu et peser avec sa science du jeu et sa détermination au plus proche du ballon", a expliqué Galthié.

Autre "petit" nouveau: le colossal deuxième ligne de Toulouse Emmanuel Meafou (25 ans, 2,03 m, 145 kg), naturalisé en fin d'année et enfin rétabli d'une entorse à un genou, qui fera la paire dans la "cage" avec son partenaire toulousain Thibaud Flament (26 ans, 24 sél.), également de retour de blessure.

- Le retour du "soldat" Marchand -

Le talonneur des Bleus Julien Marchand lors d'un entraînement au stade du Parc à Rueil-Malmaison, le 5 septembre 2023

Le talonneur des Bleus Julien Marchand lors d'un entraînement au stade du Parc à Rueil-Malmaison, le 5 septembre 2023

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

Le grand espoir de Bordeaux-Bègles Nicolas Depoortère (21 ans), champion du monde U20 et étincelant depuis le début de la saison, est associé au centre à Gaël Fickou et remplace ainsi Jonathan Danty, qui a reçu un carton rouge contre l'Italie.

A noter également le retour du talonneur toulousain Julien Marchand, qui redevient titulaire et déloge du XV de départ son partenaire de club Peato Mauvaka. Ce "sacré soldat", selon Galthié, n'avait plus été titulaire en Bleu depuis sa blessure lors du match d'ouverture de la Coupe du monde face à la Nouvelle-Zélande (27-13).

En grande difficulté depuis le début du Tournoi, les hommes de Galthié auront à coeur de relever la tête à Cardiff, où ils restent sur deux succès (27-23 en 2020 et 13-9 en 2022), face à un XV du Poireau, lui aussi rajeuni.

AFP / Marcoussis (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
23H
21H
Revenir
au direct

À Suivre
/