single.php

XV de France: "On veut jouer mieux" contre le pays de Galles, promet Shaun Edwards

Après un début de Tournoi des six nations compliqué, le XV de France ne peut que s'améliorer, assure l'entraîneur de la défense des Bleus Shaun Edwards: "On veut jouer mieux" a-t-il signifié à l'AFP avant d'affronter le pays de Galles.

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

Après un début de Tournoi des six nations compliqué, le XV de France ne peut que s'améliorer, assure l'entraîneur de la défense des Bleus Shaun Edwards: "On veut jouer mieux" a-t-il signifié à l'AFP avant d'affronter le pays de Galles.

Q: Le Tournoi n'a pas commencé de manière idéale...

R: "Je pense que c'est surtout le premier match qui a vraiment été compliqué. Depuis que je suis arrivé, c'est la première fois où on n'a pas montré notre vrai visage. Contre l'Italie, on fait match nul mais les gens oublient que, quand on gagne quatorze matches d'affilée (entre novembre 2021 et février 2023, NDLR), on ne bat l'Italie que de peu (5 points, NDLR). A l'époque, on avait nos meilleurs joueurs et on était intouchables ! Tout le monde était en forme, on a battu l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande... et contre l'Italie (29-24, NDLR), ça se joue à rien, sur un maul où Romain Taofifenua et les avants interviennent. L'Italie nous a posé des problèmes."

Q: Mais, en termes de résultats, comprenez-vous la déception ?

R: "Aller en Ecosse et gagner contre une des cinq meilleures équipes mondiales, ce n'est pas rien ! C'était évidemment une énorme déception de perdre contre l'Irlande. Ce nul face à l'Italie était décevant aussi mais je crois qu'on s'est éloignés, en première période, de ce qu'on sait faire, prendre des points. On a eu des opportunités de prendre trois points mais on s'est montrés trop gourmands..."

Q: La Coupe du monde est-elle toujours dans les têtes ?

R: "Je ne veux pas parler pour les joueurs mais, moi, je sais que j'étais très déterminé avant le début du Tournoi. Perdre contre l'Afrique du Sud, de cette manière... N'oubliez pas non plus qu'il nous manque pas mal de joueurs également, que ce soit des blessés, des suspendus... On doit faire mieux que contre l'Irlande! On veut jouer mieux."

Q: Comment faire ?

R: "D'un point de vue défensif, on s'est améliorés. On passé de 38 points encaissés à 16 puis à 13. Croyez le ou non, on a la deuxième défense du Tournoi ! Toutes les défenses ont des difficultés, à part celle de l'Irlande. Les attaques ont pris le dessus et c'est difficile de défendre."

Q: Qu'est-ce qui fait une bonne défense ?

R: "Beaucoup de choses: la dureté, l'attitude. La forme physique aussi est vitale. L'organisation, la communication et un désir ardent d'empêcher votre adversaire de marquer. Ce qui aide aussi, c'est le jeu au pied, qui permet de soulager la pression. L'attaque aide la défense en gardant le ballon, comme on l'a fait contre l'Italie en première période, où on n'a concédé que trois points. Et la défense aide l'attaque avec ces turnovers essentiels et en créant des situations."

L'entraîneur de la défense des Bleus Shaun Edwards lors d'un point presse à Murrayfield, le 9 février 2024, veille du match contre l'Ecosse

L'entraîneur de la défense des Bleus Shaun Edwards lors d'un point presse à Murrayfield, le 9 février 2024, veille du match contre l'Ecosse

Andy Buchanan - AFP/Archives

Q: Comment améliorer la discipline, un point noir actuellement ?

R: "C'est très compliqué: un joueur peut changer de direction à la dernière minute et ça se termine en contact tête contre tête. C'est quasiment impossible à défendre mais on s'entraîne à mettre la tête sur le côté sur un plaquage, à ne pas trop plaquer de face... Jonathan Danty et Paul Willemse ont pris des cartons rouges, on a défendu à quatorze pendant près de 50% de notre temps de jeu! (sourire)"

Q: Quel est votre impression sur cette équipe du pays de Galles ?

R: "Ils ont l'air en forme. Warren Gatland est en train de construire une nouvelle équipe, il est très fort pour ça. Il l'a déjà fait. Contre l'Irlande, malgré le score, ils leur ont causé pas mal de soucis. Pareil contre l'Angleterre ou l'Ecosse, le match aurait pu basculer dans un sens ou dans l'autre. Ils jouent à fond pendant 80 minutes et ils vont nous tester sur les touches, les mêlées..."

Propos recueillis par Nicholas Mc ANALLY

AFP / Marcoussis (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/