single.php

Top 14: Bordeaux-Bègles se relance, le Stade français et Toulouse maintiennent l'allure

Après deux revers, Bordeaux-Bègles a retrouvé le goût de la victoire face au Racing 92, samedi lors de la 17e journée du Top 14, au cours de laquelle le Stade français et Toulouse ont maintenu leur rythme effréné et se sont détaché dans le haut du classement.

Alain JOCARD - AFP

Après deux revers, Bordeaux-Bègles a retrouvé le goût de la victoire face au Racing 92, samedi lors de la 17e journée du Top 14, au cours de laquelle le Stade français et Toulouse ont maintenu leur rythme effréné et se sont détaché dans le haut du classement.

. Depoortère coule le Racing 92

Longtemps stérile face à la défense du Racing 92, malgré de nombreux temps forts, Bordeaux-Bègles a fini par trouver la faille grâce à son centre Nicolas Depoortère pour s'imposer (21-5) face à des Racingmen éjectés du Top 6.

Après être venu débloquer le compteur d'essai de l'UBB à la 62e minute, Depoortère a fait parlé sa vitesse pour inscrire un doublé au bout d'une course de 80 mètres et permettre aux Bordelais de remonter à la troisième place.

Mathis Castro-Ferreira, auteur d'un essai pour Toulouse contre Castres le 2 mars 2024

Mathis Castro-Ferreira, auteur d'un essai pour Toulouse contre Castres le 2 mars 2024

Lionel BONAVENTURE - AFP

À la peine depuis le début du Tournoi des six nations, le Racing 92 a enchaîné une cinquième défaite consécutive. Malgré les retours de certains internationaux (Antoine Gibert et Will Rowlands), les Ciels et Blancs ne sont pas parvenus à chasser leur doutes et à retrouver leur efficacité offensive.

. Le Stade français reçu cinq sur cinq

Le leader parisien a signé devant Pau (25-12) une cinquième victoire consécutive, agrémentée d'un bonus offensif qui lui permet de rester en tête, à égalité de points avec le Stade toulousain.

Accrochés en première mi-temps, les hommes de Karim Ghezal et Laurent Labit, de nouveau intraitables en défense, ont progressivement imposé leur supériorité physique.

Le troisième ligne Sekou Macalou, oublié par le staff du XV de France depuis la Coupe du monde, a fêté d'un doublé sa 150e apparition sous le maillot rose.

. Toulouse, roi des doublons

Gaël Dréan marque un essai pour Toulon contre Perpignan le 2 mars 2024

Gaël Dréan marque un essai pour Toulon contre Perpignan le 2 mars 2024

CHRISTOPHE SIMON - AFP

Le Stade toulousain, toujours invaincu en 2024, a lui enchaîné, contre Castres (33-6), un sixième succès en championnat, malgré les absences de ses nombreux internationaux mobilisés par le Tournoi des six nations.

Au-delà du bonus, les champions en titre peuvent se satisfaire de ne pas avoir concédé d'essai face à la deuxième meilleure attaque du Top 14.

C'est un coup d'arrêt pour le CO, désormais quatrième après la victoire de l'UBB face au Racing 92 et relégué à 11 longueurs au classement.

Emmanuel Meafou a ponctué son retour à la compétition d'un essai en force et Thibaud Flament est entré en début de deuxième mi-temps avant d'aller grossir le contingent toulousain à Marcoussis.

. Toulon repart de l'avant

Contrat rempli pour le RCT. Dans l'obligation de s'imposer à Mayol après trois défaites de rang, le club varois a réenclenché la marche avant contre Perpignan (44-22).

L'Australien de Montpellier Brandon Paenga-Amosa après la victoire à Oyonnax le 2 mars 2024

L'Australien de Montpellier Brandon Paenga-Amosa après la victoire à Oyonnax le 2 mars 2024

ARNAUD FINISTRE - AFP

Les hommes de Pierre Mignoni ont inscrit cinq essais, avec un doublé de l'ailier Gaël Dréan et 24 points au total pour l'arrière Melvyn Jaminet, non retenu avec les Bleus pour préparer le prochain match du Tournoi au pays de Galles.

Un relâchement coupable en deuxième période les a privés du bonus, mais ils réintègrent tout de même le top 6.

. Montpellier et Nouchi enfoncent Oyonnax

Le match de la peur entre les deux derniers du classement a tourné à l'avantage de Montpellier sur le terrain d'Oyonnax (39-35), porté par son capitaine de 21 ans Lenni Nouchi auteur d'un triplé en première période.

Avec cinq victoires lors des six dernières journées, le MHR confirme son net regain de forme et abandonne à Perpignan l'avant-dernière place, synonyme de barrage.

L'autre rencontre capitale dans la course au maintien, Bayonne-Lyon, a tourné à l'avantage des Basques (39-10).

L'Australien de Montpellier Brandon Paenga-Amosa après la victoire à Oyonnax le 2 mars 2024

L'Australien de Montpellier Brandon Paenga-Amosa après la victoire à Oyonnax le 2 mars 2024

ARNAUD FINISTRE - AFP

Toujours intraitables devant leur public de Jean-Dauger, ils peuvent regarder vers le haut alors que le LOU n'est pas encore tiré d'affaires.

La Rochelle devra s'imposer à domicile face à Clermont dimanche (21h05) en clôture de cette 17e journée pour ne pas se faire décrocher dans la course à la qualification pour la phase finale.

AFP / Toulouse (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
15H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/