single.php

Six nations: l'Irlande attend l'Ecosse pour doubler la mise

Défaite d'une courte tête en Angleterre, l'Irlande reste en pole position pour conserver son titre dans le Tournoi des six nations avant l'ultime journée, samedi (17h45) à Dublin, contre un XV d'Ecosse qui ne l'a plus battue depuis 2017.

Glyn KIRK - AFP/Archives

Défaite d'une courte tête en Angleterre, l'Irlande reste en pole position pour conserver son titre dans le Tournoi des six nations avant l'ultime journée, samedi (17h45) à Dublin, contre un XV d'Ecosse qui ne l'a plus battue depuis 2017.

Le champion sortant a pris la foudre à Twickenham sur un dernier drop (23-22) fatal à son rêve de Grand Chelem, mais il lui suffira de ne pas perdre, à domicile, pour garder son bien.

Pour l'Angleterre, sacrée en 2020 pour la dernière fois, l'espoir de titre subsiste également même s'il repose sur un fil, très mince.

Le XV de la Rose (2e, 12 points) devrait s'imposer en France, ce qu'il n'a plus réussi depuis 2016, et espérer un coup de pouce de l'Ecosse, dont la dernière victoire contre l'Irlande (1er, 16 pts) remonte à sept ans. Et sa dernière victoire à Dublin, à quatorze ans.

Les Irlandais seront en outre probablement revanchards après avoir baissé pavillon à la 80e minute d'un choc passionnant et renversant à Londres, où leur puissance de feu habituelle a été en partie éteinte.

Les deux essais de James Lowe et les pénalités passées par Jack Crowley n'ont pas permis de faire tomber le voisin anglais, un pas en arrière après trois première victoires bonifiées dans le Tournoi.

- Dublin, forteresse imprenable -

L'Irlandais Ryan Baird tente de contreR le coup de pied du demi de mêlée anglais Danny Care lors de la victoire de l'Angleterre dans le Tournoi des six nations à Twickenham, Londres, le 9 mars 2024

L'Irlandais Ryan Baird tente de contreR le coup de pied du demi de mêlée anglais Danny Care lors de la victoire de l'Angleterre dans le Tournoi des six nations à Twickenham, Londres, le 9 mars 2024

Adrian DENNIS - AFP/Archives

L'ultime combat à venir contre l'Ecosse, troisième à égalité de points avec la France (4e, 11 pts), donne l'occasion à l'Irlande de tirer le rideau sur une bonne note et de faire la fête, à la maison, à la veille de la Saint Patrick.

Chez lui, le XV du Trèfle semble inarrêtable de surcroît avec dix-huit victoires sur ses dix-huit derniers matches.

En ouverture de la 5e journée, le pays de Galles aura une toute autre mission, à Cardiff, contre l'Italie: éviter l'infamante "cuillère de bois" que la lanterne rouge recueille après cinq défaites en cinq matches.

Le XV du Poireau en compte déjà quatre dans un Tournoi censé apporter de l'expérience à sa jeune garde, emmenée par le capitaine Dafydd Jenkins et épaulée cette fois par la paire de centres George North et Nick Tompkins, 155 sélections à eux deux, de retour dans le XV.

Le sélectionneur Warren Gatland a vu son équipe s'incliner de peu contre l'Ecosse (27-26) et l'Angleterre (16-14), avant de prendre l'eau contre l'Irlande (31-7) et la France (45-24).

En face, l'Italie arrive lancée par ses deux dernières performances majuscules, un nul historique face aux Bleus (13-13) et une victoire contre l'Ecosse (31-29).

Programme de la 5e et dernière journée du Tournoi des six nations

Samedi:

(15h15) pays de Galles-Italie à Cardiff

(17h45) Irlande-Ecosse à Dublin

(21h00) France-Angleterre à Lyon

AFP / Londres (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
03H
23H
21H
20H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/