single.php

Même diminuée, l’Irlande était trop forte

Par Arnaud Rey

Première défaite de la Coupe du monde pour le XV de France, face à l’Irlande (24-9). Un score lourd mais mérité, pour des Bleus qui n’ont jamais vraiment réussi à mettre en danger ce XV du trèfle tout simplement au-dessus. Les hommes de Philippe Saint-André retrouveront les All Blacks en quart de finale samedi prochain à Cardiff.

Thumbnail

Le XV de France est tombé face à plus fort et il n'y a pas grand-chose à redire après cette très belle prestation irlandaise. Pourtant, le premier acte était équilibré, voire à l'avantage des Bleus.Le XV de France avait envie de jouer et du feu dans les jambes. Les hommes de Philippe Saint-André mettaient une grosse pression sur la ligne irlandaise... en vain : à chaque action dangereuse, une faute ou une maladresse technique venait tout gâcher.Côté irlandais, on se contentait de garder le ballon et d'occuper avec du jeu au pied. Seuls Tommy Bowe et Robbie Henshaw trouvaient une brèche dans le rideau français avant de grossièrement vendanger l'action de marque. Rien de brillant, mais cruellement efficace, car les deux défenses se tenaient mutuellement et seule la botte de Jonathan Sexton et Scott Spedding faisait grossir le score. Un chassé-croisé qui tournait à l'avantage du XV du trèfle, 9-6 à la pause, avec deux échecs français.Un infime espoir a certainement traversé l'esprit des joueurs tricolores lorsqu'ils voyaient sortir sur civière les deux patrons du jeu irlandais, Jonathan Sexton et Paul O'Connell. Une bien triste image quand on connaît la qualité et le charisme de ces deux joueurs. Heureusement, la foule verdoyante du Millennium Stadium ovationnait ces deux sorties prématurées. Le troisième ligne Peter O'Mahony allait également tomber au combat. Oui, mais après ? C'est simple, l'Irlande galvanisée par son public et touchée par les blessures de ses cadres allait corriger des Bleus épuisés en fin de match.

Trop peu de précision et de ballons pour gagner

On le savait, tout ballon rendu aux Irlandais est immédiatement sanctionné. Et, comme en première mi-temps, le XV de France laissait trop de ballons en route. Il faut aussi souligner la motivation irlandaise au retour du vestiaire. Le possible dernier match international de leur capitaine y était certainement pour beaucoup et les Bleus en ont fait les frais.Tranchants, affamés, les hommes du désormais capitaine Jamie Heaslip n'ont pas compté l'énergie laissée dans les zones de combat. Si bien qu'ils prenaient totalement l'ascendant en conquête et dans les rucks. Mâchés, les Bleus s'effilochaient un par un. Les maigres ballons laissés par le rouleau compresseur vert et blanc étaient rendus par un en-avant, une touche, ou une mêlée mal négociée.À la 50e minute, après une succession de temps de jeu et un inversement judicieux de sens du demi de mêlée Conor Murray, l'arrière Rob Kearney s'effondrait dans l'en-but tricolore : 14-6, première punition. La France essayait de revenir et trouvait le milieu des perches grâce au pied de Morgan Parra : 14-9. Un mince espoir ravivait la flamme dans le cœur des supporters français présents en tribune. Mais la puissance collective et la rage irlandaise calma vite les ardeurs françaises. D'une jolie filouterie, Conor Murray plantait l'ultime essai des siens. Deuxième punition : 21-9 puis 24-9 après un dernier coup de pied réussi de Ian Madigan. Mr Owens libérait le Millennium Stadium, qui explosait dans un mélange de joie et de gobelets de bière lancés en l'air.La France termine deuxième et affrontera la Nouvelle-Zélande pour décider de son sort dans cette huitième Coupe du monde. Huit ans après, il ne reste plus qu'à rêver d'un nouvel exploit à Cardiff en quart de finale d'un mondial face aux terribles All Blacks.

Le film du match

France

Spedding, Dulin, Fofana, Bastareaud (Dumoulin 62'), Nakaitaci, Michalak (Talès 55'), Tillous-Borde (Parra 55'), Chouly (Le Roux 55'), Picamoles, Dusautoir (c), Maestri, Papé (Flanquart 73'), Slimani (Mas 64'), Guirado (Kayser 59'), Ben Arous (Debaty 65').Les remplaçants : Debaty, Kayser, Mas, Flanquart, Le Roux, Parra, Talès, Dumoulin.Pénalités : Spedding (16', 23'), Parra (64')

Irlande

R. Kearney, Bowe, Earls (Fitzgerald 62'), Henshaw, D. Kearney, Sexton (Madigan 26'), Murray (Reddan 77'), Heaslip, O'Brien, O'Mahony (Henry 55'), O'Connell (Henderson 40'), Toner, Ross (White 65'), Best (Strauss 73'), Healy (McGrath 57').Les remplaçants : Cronin, McGrath, White, Henderson, Henry, Reddan, Madigan, Fitzgerald.Essais : Kearney (50'), Murray (72')Transformation : Madigan (73')Pénalités : Sexton (13', 19'), Madigan (29')

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/