Zemmour et l’islam : "il n’a pas à nous faire passer pour des Français de second rang" 

Comment les musulmans réagissent-ils aux propos d’Éric Zemmour ? Nadir Kahia, responsable associatif et président de Banlieue Plus, était l’invité de Patrick Roger le 27 septembre dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 7h10. 

Nadir Kahia, Banlieue Plus : "Zemmour est dans une optique d’incitation à la haine face aux musulmans"

Éric Zemmour président de la République, un danger pour les musulmans ? Comment les musulmans réagissent-ils aux propos d’Éric Zemmour, qui sera sans doute candidat à l’élection présidentielle ? A-t-il tort dans son analyse de l’émigration en France, ou lui fait-on un mauvais procès ? "Monsieur Zemmour tient des propos sur l’immigration, les banlieues et l’islam depuis un moment sans que l’on puisse lui faire face, estime Nadir Kahia, responsable associatif et président de Banlieue Plus. Il y a tous les mensonges qu’il peut dire et tous les abus de langage depuis des années."

"Je ne pense pas qu’il ait la capacité de répondre aux attentes des Français de manière générale, estime Nadir Kahia. Aujourd’hui, malheureusement, il est dans une optique d’incitation à la haine face aux musulmans. Quand j’entends le fait qu’il y a quand même 11% des intentions de vote, même si ce ne sont que des sondages, cela me paraît beaucoup pour un homme qui n’a pas de propositions concrètes par rapport aux problèmes que les Français rencontrent."

 

Nadir Kahia, Banlieue Plus : "Si on n’adhère pas aux propos de Zemmour, on n'est pas suffisamment Français"

"Les constats en France, cela fait des années qu’on les fait, rappelle Nadir Kahia, responsable associatif et président de Banlieue Plus. Il est très limité en termes de réponses. Il nous explique qu’il y allait avoir un grand remplacement et qu’il allait faire une réémigration. Je ne pense pas qu’il ait de solution concernant l’immigration. Le vrai problème, ce ne sont pas les migrants qui viennent en France, c’est la politique menée par les gouvernements successifs depuis des années."

Les difficultés d’intégration ne sont-elles pas réelles, Éric Zemmour prônant l’assimilation ? "Cela reste de la sémantique basée sur la confusion. Quand il parle d’assimilation, il parle de citoyens comme moi qui n’ont pas à s’assimiler. Il a une vision de la France et croit que sa vision est la bonne. Si on n’adhère pas à ses propos, on n'est pas suffisamment Français et c’est cela qui est extrêmement violent." Faut-il franciser les musulmans ? "Non. Est-ce que l’on demande aux juifs ou aux catholiques de l’être ? Certes, il y a eu des problèmes avec certains musulmans qui ont commis des attentats, toute la communauté le regrette. Comme n’importe quel Français. On mélange tout en parlant d’immigration, d’islam. Je suis né Français, pleinement Français, je vis comme un Français. J’ai ma vision de la France et il n’a pas à nous faire passer pour des Français de second rang."

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !