VIDEOS - Des bateaux de plaisance dérivent et se fracassent sur le Lot

L’heure est à la décrue même si 17 départements demeurent en alerte orange ce mercredi matin, principalement dans le sud-ouest où les niveaux des cours d’eau sont sous surveillance. Dans le Lot-et-Garonne il a fallu évacuer dès lundi une centaine de personnes pour les mettre en sécurité. Et ce qui inquiétait les autorités ce mardi, c’était des bateaux de plaisance dérivant à toute vitesse sur la rivière en crue.

Les bateaux se laissent porter par le courant avant de se fracasser à Lunel. (Christine Bouillot / Sud Radio)
Reportage Sud Radio de Christine Bouillot

À Fumel, Monsieur le Maire est sur le pont depuis 48h:

"Je suis maire depuis une vingtaine d'années... C'est un phénomène, par son ampleur, que je n'ai pas connu jusqu'à présent. Et là, on dépasse la crue de 2003"

->>> Autre vidéo impressionnante publiée par la municipalité de Fumel

 

Pour Jean-Paul Costes, une fois ses habitants en sécurité, ce sont ces bateaux de plaisance dérivant sur la rivière en furie qui devient source d'inquiétude. "Des bateaux de plaisance de 10 à 12 mètre qui vont certainement venir se fracasser sur les piles du pont de Fumel, ou sur le barrage, ou alors certains vont peut-être couler..."

Plus en amont, ces 21 bateaux se sont tous décrochés, attachés les uns au autres avec leur ponton. Plusieurs kilomètres en aval, il n’ en reste qu'une dizaine. Plusieurs ont été détruit lors du passage de pont et de barrage. Les habitants les voient passer, chahutés par la rivière en furie et en piteux état:

"Ils sont tous cassés... Au prix qu'ils valent !  Y'a un pont à passer, des piles à franchir... Ils sont bien abîmés. On a vu que tout le haut des bateaux était arraché, à mon avis ça a dû taper sur d'autres ponts avant, je pense... C'est quand-même impressionnant !"

Ces bateaux finiront leur course contre les pile du pont de Fumel, qu’il faudra inspecter pour s’assurer de sa résistante à ces chocs.

 

 "On a pu anticiper le phénomène. Les affluents du Lot ont tous monté suite aux dernières intempéries, et engorgé le fleuve Lot." - Jean-Louis Costes, maire de Lunel

 

Lunel dans le Lot-et-Garonne. (Christine Bouillot / Sud Radio)

 

Sur le même sujet:

Inondations : "un vrai problème à la conjonction de la Garonne et du Lot"