single.php

Une semaine après l'attentat sur les Champs-Élysées, les policiers manifestent

Par Jérémy Jeantet (avec AFP)

Plusieurs milliers de policiers ont défilé ce mercredi dans les rues de Paris, appelant les deux candidats à l'élection présidentielle à entendre leur "colère" face à la dégradation de leurs conditions de travail.

Thumbnail

Le rendez-vous était prévu depuis plusieurs semaines, mais il a pris un tout autre retentissement, près d'une semaine après la mort d'un des leurs, Xavier Jugelé, assassiné sur les Champs-Élysées.

Ils étaient plusieurs milliers de policiers, ce mercredi, dans les rues de Paris, à défiler et à interpeller les candidats à l'élection présidentielle, Marine Le Pen et Emmanuel Macron, pour qu'ils entendent leur colère sur la dégradation de leurs conditions de travail.

Aux cris de "Policiers attaquées, société en danger" ou encore "Rythme infernal, besoin d'une vie sociale", les forces de l'ordre ont appelé Marine Le Pen et Emmanuel Macron à "entendre cette colère". Le syndicat SGP-FO, deuxième syndicat de gardiens de la paix, organisateur de cette marche, n'a pas souhaité donner de consigne de vote pour ce second tour, alors que le syndicat majoritaire Alliance a appelé à "voter contre la candidate du Front national".

 

 

L'info en continu
09H
08H
07H
04H
23H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/