Stationnement payant pour les motos et scooters : "la mairie de Paris a besoin de faire rentrer de l’argent dans les caisses"

À Paris, le stationnement des motos et des scooters sera payant à partir de l’année prochaine. Jean-Marc Belotti, coordinateur de la Fédération française des motards en colère pour Paris et la Petite Couronne, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 16 juin. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Deux villes de banlieues parisiennes instaurent le stationnement payant pour les deux-roues
Après certaines villes de banlieue, au tour de Paris d'annoncer le stationnement payant pour les deux roues motorisés.

"Tous les moteurs thermiques mis dans le même panier"

Paris rend payant le stationnement des motos et des scooters. "Nous trouvons que c’est une mesure totalement arbitraire. Faire payer les deux roues motorisés dans les grandes villes, c’est nier leur plus-value en termes de fluidification du trafic, de mobilité, estime Jean-Marc Belotti, coordinateur de la Fédération française des motards en colère pour Paris et la Petite Couronne. Anne Hidalgo estime que tous les moteurs thermiques doivent être mis dans le même panier."

"Nous ne sommes pas là pour discriminer les automobilistes. Mais on voit que des gens qui viennent travailler dans les grandes villes avec des voitures de quatre à six places, quand nous, notre espace est optimisé, rappelle-t-il. On occupe 50% du véhicule avec le conducteur, 100% avec un passager". Pour autant, les véhicules électriques en seront exonérés. "On sait bien qu’ils ne sont pas verts, leur construction ne l’est pas. En fait, nous avons contacté tous les chefs de partis au conseil de Paris, et c’est un problème financier : la mairie de Paris a besoin de faire rentrer de l’argent dans les caisses."

"Les motos apportent une plus-value en terme de fluidité"

Mais les motards occupent aussi des places de stationnement. N’est-il pas normal que tout le monde paie ? "C’est un faux argument de la part des mairies, le fait que tout le monde doive payer. Si une mairie a besoin des recettes de stationnement pour fonctionner, elle a un vrai problème de gestion. Ce qui est le cas la mairie de Paris, car elle a plus de 7 milliards de dettes. Il y a les impôts pour cela."

"Si l’on doit payer le stationnement, il faut aussi faire payer les vélos. Les pistes cyclables et les arceaux pour les attacher prennent de plus en plus de place sur l’espace public. Or on est bien d’accord qu’il serait anormal de faire payer les vélos. On parle là de désengorgement des villes, ce qui est voulu, et c’est ce que fait un deux roues motorisé. Or il faut valoriser les véhicules qui apportent la plus grande plus-value en terme de fluidité."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !