Sam Karmann : "Je n'ai pas envie de rentrer dans le débat public sur Polanski !"

Sam Karmann, que vous retrouverez le 21 septembre sur France 2 dans la mini-série "Laëtitia", réalisée par Jean-Xavier de Lestrade, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 21 septembre dans "Le 10h - midi".

Sam Karmann, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Sam Karmann - "Laëtitia" : "Je suis tellement fier de faire partie de cette série !"

La mini-série "Laëtitia", diffusée les 21 et 28 septembre, est inspirée du meurtre de Laëtitia Perrais. La série est l’adaptation de l’enquête d’Ivan Jablonka, Laëtitia ou la fin des hommes, prix Médicis en 2016 (Éditions du Seuil).

 

Sam Karmann incarne Gilles Patron, le père de la famille d'accueil des jumelles Jessica et Laëtitia, "incroyablement glaçant, dans cette série remarquable de réalisation et de réalisme", souligne Valérie Expert. "Il fallait Jean-Xavier de Lestrade pour adapter ce livre, c'est vraiment un talent extraordinaire d'intelligence : le livre, l'adaptation et le casting, estime l'acteur. Je suis tellement fier de faire partie de cette série ! Est-ce que j'aurais pu aller aussi loin si je n'avais pas eu Jean-Xavier de Lestrade pour me diriger, pour sculpter, pour être dans la carapace de ce personnage ? s'interroge-t-il. Pour lui, pour jouer correctement la comédie, il faut ne pas juger son personnage, être extrêmement sincère".

"Ce personnage est une névrose de l'égo, explique Sam Karmann. Il a besoin d'autorité, de puissance, et l'endroit où il va le trouver, c'est dans sa famille, sur laquelle il règnera en maître. Pour se dédouaner, il va vivre une histoire d'amour, il va briser l'interdit puisqu'il prétend une histoire d'amour avec une mineure, et il place sa famille dans une rigueur soi-disant morale totalement folle par rapport à la situation qui va arriver", raconte-t-il.

 

"Nous avions une mission de leur rendre de la dignité, même dans mon rôle"

Ce film "rend hommage à ces jeunes filles, qui ne sont pas que des victimes", estime l'acteur. Elles sont en permanence en train de combattre les trois hommes qu'elles vont croiser dans leur vie. "C'est un trio toxique, elles rencontrent la domination masculine, ajoute-t-il. C'est un film sur le patriarcat dont on parle beaucoup en ce moment, et qui est là extrêmement toxique. Il ne faut pas oublier que les violences faites aux femmes ont lieu dans le milieu intra-familial, dans 80% des cas", rappelle Sam Karmann.

"Dans ce rôle, je savais qu'il fallait aller très loin dans cette authenticité, dans cette vérité, confie l'acteur. Que nous avions une mission de leur rendre de la dignité, même dans mon rôle. Je pense à ce Monsieur qui vit avec la honte après avoir purgé sa peine, il n'en a pas fini. Mon honnêteté est de ne pas faire une caricature mais de partir de la vérité.

 

"Je n'ai pas envie de rentrer dans le débat public sur Polanski !"

Sam Karmann a démissionné de l'Académie des César. Est-ce en raison de la présence comme "membre historique" du réalisateur Roman Polanski ? "Ce n'est pas pour ça ! assure-il. Je n'ai pas envie de rentrer dans le débat public, il y a une justice, qui ne fonctionne pas bien encore par rapport à ces problèmes-là, reconnaît-il. S'il y a une action en justice à faire, il faut la faire ; on peut regretter qu'il y ait des actions en justice qu'on ne puisse pas faire parce que le temps ne le permet plus. Je ne veux pas me mêler de cette affaire-là ! Le débat Polanski est un truc sans fin, je n'y rentre pas", insiste-t-il.

En revanche, "je parle de mon cas personnel qui rejaillit sur tous les membres de l'Académie dits "historiques", explique Sam Karmann : qu'est-ce que ça veut dire d'être membre historique d'une association qui réclame à juste titre de la démocratie et de la transparence ? Au nom d'un Oscar reçu, nous appartenons à vie à la gouvernance des César ? Quel est le rapport ?", s'indigne-t-il.

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !