Oliviers : gare à la bactérie tueuse

Franck Roturier, directeur des parcs et jardins de Menton, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 11 Septembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Les oliviers en danger, attaqués par une bactérie mortelle.

Un olivier atteint par la bactérie Xylella fastidiosa a dû être abattu à Menton. "C’est plus qu’un pincement au coeur quand vous apprenez qu’une plante comme cela est vouée à la destruction", confie Franck Roturier, directeur des parcs et jardins de Menton.

 

Tout couper dans un rayon de 10 mètres

N’est-il pas possible de les traiter contre cette bactérie tueuse qui sévit ? "Non, il n’y a pas de traitement possible, il y a des maladies incurables et cette bactérie en fait partie. Le seul moyen de l’éradiquer est de couper l’arbre atteint et ceux tout proches dans un rayon de dix mètres par principe de précaution. Nous en avons coupé trois. On coupe, on arrache, on brûle."

Peut-on pour autant parler d’épidémie ? "On en a sur la France, mais pas tant que cela non plus, confie le directeur des parcs et jardins de Menton. Ce n’est pas comme la région des Pouilles en Italie. Les palmiers, c’est autre chose, ce sont des ravageurs, ce n’est pas une bactérie. Quant au palmier, il est arrivé sur la Côte d’Azur il y a une centaine d’années avec le chemin de fer."

Demander le passeport sanitaire

Comment en venir à bout ? "On va tout faire pour l’éradiquer, on doit la détruire, pas vivre avec, explique Franck Roturier. Sur les autre ravageurs, quand ils sont établis dans un site, il faut apprendre à vivre avec."

"Concernant cette bactérie, il faut faire très attention au transport, arrêter de transporter des végétaux sans passeport phytosanitaire. Ils peuvent aussi être vecteurs de la maladie." Est-ce un document à demander en jardinerie ? "Tout-à-fait, il doit être affiché, le pépiniériste ou la jardinerie doivent vous prouver la provenance de ses végétaux. Ils y sont obligés et sont contrôlés. S’ils ne le peuvent pas, il y a danger."

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !