single.php

Mort d’une jeune fille harcelée à Argenteuil : "Les enseignants et chefs d’établissement sont dépassés"

Quels sont les mécanismes du harcèlement, et comment le repérer ? Françoise Cochet, présidente de l’association de prévention contre le harcèlement scolaire et les jeux dangereux APEAS (Accompagner Prévenir Eduquer Agir Sauver), était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 10 mars. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

L'école maternelle, nouveau chantier de réforme pour Emmanuel Macron ? (©Tim Douet)
À Argenteuil, deux collégiens sont en garde à vue pour le meurtre d'Alisha, 14 ans. Le harcèlement scolaire touche un enfant sur dix en France.

"Des cas incroyables dans des cours de récréation"

Quels sont les mécanismes du harcèlement, et comment le repérer ? "On peut le constater dans les écoles ordinaires, pour n’importe quel niveau social et niveau scolaire, décrypte Françoise Cochet, présidente de l’association de prévention contre le harcèlement scolaire et les jeux dangereux APEAS (Accompagner Prévenir Eduquer Agir Sauver). Nous constatons une recrudescence de la violence à partir de certains jeux dont les enfants ignorent les conséquences. Ils peuvent ensuite virer au harcèlement quand la pression du groupe force certains à faire des choses qu’ils n’auraient pas faites seuls."

"Nous arrivons à des cas absolument incroyables dans des cours de récréation de primaire, de collège, de lycée. Le problème est aussi que la formation des personnels est quasi inexistante, plus encore durant cette période de Covid-19. Les enseignants et chefs d’établissement sont dépassés quand l’événement arrive." À cela s’ajoute la question du manque d’information des parents : "nous n’arrivons plus à les toucher ces parents. Avec le Covid, nous ne pouvons plus organiser de réunions d’information."

"Le secret pour en sortir : la parole"

Conséquence : les seuls actions pouvant être menées le sont dans les écoles. "C’est déjà cela, mais c’est trop peu. Il faut développer la formation et la prévention auprès des élèves. Ils ne connaissent pas la loi. ils sont persuadés que la loi ne punit des enfants qu’à partir de 18 ans. Pour ce qui est du harcèlement, il faut donner le secret pour en sortir : la parole. Celle de celui qui est harcelé, de ceux qui sont témoins. Plutôt que de rigoler, ils doivent alerter les adultes."

Quid de l’usage des réseaux sociaux ? " C’est une trainée de poudre qui aggrave le harcèlement. On ne peut plus s’en sortir, cela les suit chez eux le soir. Je présente mes condoléances aux parents de cette petite, mais également mes pensées aux parents de ses agresseurs qui, peut-être, n’avaient pas été prévenus de conséquences de ce qu’ils ont fait."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

 

 

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
17H
16H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/