Messes limitées à 30 personnes : "Les êtres humains sont plus que ce qu’ils consomment"

Auriane You, paroissienne d’Angoulême, membre de l’association CathoVoice, était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 27 novembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Quelle que soit la taille du lieu de culte, la jauge sera limitée à 30 personnes. Comment comprendre une telle limitation pour les fidèles ?

 

"Un certain manque de bon sens"

"Je suis très perplexe face à cette décision de limiter la messe à 30 personnes sans prendre en considération la taille de l’église, alors que l’on a de petites chapelles mais aussi de très grandes cathédrales, explique Auriane You, paroissienne d’Angoulême, membre de l’association CathoVoice. Cela me semble être un certain manque de bon sens."

"Je trouve qu’il y a aussi une vrai incohérence dans l’application de la règle, puisque les commerces peuvent appliquer une jauge relative à la taille, mais que les églises devraient être soumises à une jauge absolue. Les paroisses ont prouvé depuis mars dernier qu’elles étaient capables de s’organiser pour célébrer des messes dans le plus grand respect des gestes barrières, avec un rang sur deux, une place sur quatre…"

 

"Un vrai problème d'applicabilité"

"On peut permettre à un plus grand nombre de fidèles d’assister à la messe tout en luttant contre la propagation du virus", estime Auriane You. Diocèses et églises s’organisent-ils pour avoir davantage de messes ? "Je pense que c’est ce qui va se faire, mais cela reste quand même très compliqué. Cela pose une vraie question d’applicabilité. En tout cas, cela va priver beaucoup de fidèles de la messe. On ne va pas pouvoir permettre à tout le monde d’y assister."

"C’est mal comprendre le besoin pour les fidèles d’assister à la messe qui est au cœur de leur foi, souligne cette croyante. Les êtres humains sont plus que ce qu’il consomment, chacun à une dimension spirituelle. Et la manière d’en prendre soin pour un catholique, c’est de se rendre à la messe. Nous avons tous pu voir que la visio n’avait rien à voir avec la présence authentique."

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !