Marseille, port le plus pollué de France (et huitième d'Europe) selon une ONG

Selon l’étude de l’ONG Transport & Environnement, le port de Marseille se classe à la huitième place des ports les plus pollués en Europe, et premier port français du classement. (Le port de Nice est classé 39e, celui de Toulon 49e). Marseille est la quatrième ville en Europe pour l’accueil des navires de croisière (2 millions de passagers attendus en 2020). Ces géants des mers qui polluent à quai puisque leurs moteurs continuent de tourner pour que l’électricité continue d’être fournie à bord. Au point de polluer autant à eux seuls, que quart de la pollution automobile de toute la ville selon cette étude.

 

Reportage Sud Radio de Stéphane Burgatt.

Thumbnail

De son jardin sur les hauteurs de l’Estaque, Jean-Pierre a une vue imprenable sur l’arrivée des géants des mers et leurs retombées jusque chez lui: "Y'a des suies, beaucoup de suies. On voit les fumées... Parfois en été, on ne voit même pas les montagnes derrière." Le trafic des navires de croisière est en pleine expansion aux cotés notamment des nombreuses liaisons de ferry.

"La plus grande compagnie de croisière de luxe émet dix fois plus de pollution de l'air que toutes les voitures d’Europe !"

40% des émissions d'oxyde d'azote

La pollution maritime ici est un combat estime Laetitia Mari, de l’association Atmosud: "On estime aujourd'hui à près de 40% les émissions d'oxyde d'azote liées au transport maritime, aux fumées des bateaux. Donc oui, le transport maritime contribue à la pollution sur Marseille." Au point d’être le port français le plus pollué, et le 8e en Europe, selon l’étude de "transport et environnement", dont la méthodologie scientifique est contestée par le président local du club de la croisière, et lui-même pilote maritime, Jean-Francois Suas: "Il ne faut pas être dans l'hystérisation, terroriser les populations en disant: vous allez tous mourir ! Je suis pilote maritime, je suis à 10 mètres des cheminées, nous n'avons aucune statistique chez les pilotes avec des morts prématurés, mais je conteste en rien que chaque litre de gazole brûlé sur la planète est un problème pour le climat, donc un problème de santé."

"7 millions dus à la pollution de l'air dont 60.000 dus au maritime." - Jean-Francois Suas

 

 

La solution de raccorder les navires à l’électricité à quai existe pour qu’ils coupent leurs moteurs. Seul problème: la compatibilité électrique avec ces navires étrangers.