Maladie de Lyme: "C'est des douleurs permanentes, des hurlements, vos membres qui se mettent à bouger tout seul. L'enfer !"

Le cri du cœur d’une association pour que la maladie de Lyme soit reconnue: dans une lettre ouverte, le président de l’association "Le droit de guérir" interpelle le gouvernement. Il dénonce l’inaction et l’indifférence des pouvoirs publics face à la maladie de Lyme, maladie infectieuse due à une bactérie appelée Borrelia transmise par l'intermédiaire d'une piqûre de tique infectée. La maladie peut toucher plusieurs organes, la peau mais aussi les articulations et le système nerveux. Dans cette lettre ouverte, le président de l’association raconte l’histoire d’Anaïs, mère de deux enfants, malade de Lyme en impasse thérapeutique.

Une tique - Catkin de Pixabay
Reportage Sud Radio de Clément Bargain

 

C’est une mère de famille qui souffre le martyr, seule face à la maladie de Lyme. Une situation intenable pour Matthias Lacoste, président de l’association "Le droit de guérir":

"C'est des douleurs permanentes, des hurlements, vos membres qui se mettent à bouger tout seul. C'est tous les systèmes du corps qui sont enflammés. Quand on est dans cet état là, on ne peut plus rien faire. C'est l'enfer, il n'y a pas d'autre mot ! C'est l'enfer."

Comme de nombreuses victimes de la maladie de Lyme, Anaïs a traversé une longue période d’errance médicale. Elle a enchaîne les rendez-vous chez des spécialistes… en vain.

 

Maladie non diagnostiquée

La maladie est encore trop peu connue selon Matthias Lacoste: "Vous avez énormément de Français qui sont victimes de la maladie de Lyme et qui ne le savent pas, parce qu'ils ont reçu d'autres diagnostics. On leur parle de spondylarthrite ankylosante, d'Alzheimer, de Parkinson..."

Anaïs, elle, a fini par être diagnostiquée mais le parcours du combattant continue… Elle a essayé une multitude de traitements, sans résultats. La faute à l’indifférence des politiques selon le président de l’association Le droit de Guérir:

 

"Le budget pour la France est de zéro euro. Aux Etats-Unis, on est à 200 millions de dollars par an. Malheureusement, aujourd'hui le gouvernement n'apporte aucune solution et aucune réponse à la hauteur de ce scandale sanitaire."

En France, près de 70.000 personnes seraient atteintes par la maladie de Lyme, un chiffre sous évalué selon l’association.