single.php

Les températures d’octobre perturbent les cultures

Avec des températures largement et durablement au-dessus des moyennes, le réchauffement climatique est déjà une réalité.

réchauffement climatique
Marches contre le dérèglement climatique. (c) AFP

Vous avez dit réchauffement climatique ? Les températures de cette fin d’octobre sont au-dessus des moyennes saisonnières. Elles pourraient en moyenne grimper de 2 à 3 degrés dans les années à venir. Comment agir à notre échelle pour limiter le réchauffement climatique ?

La nature ne se repose pas assez

"Le réchauffement climatique est une réalité aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence, estime Raymond Girardi, agriculteur, et vice-président nationale du Modef, syndicat de défense des petits et moyens paysans. Les conséquences se font durement ressentir. Des températures à 26-27°C l’après-midi, c’est dix degrés au-dessus de la moyenne, et c’est dans la durée."

Quelles conséquences sur les cultures ? "Dans notre région, on n’est pas dans les tropiques. On a besoin de saisons. En avril, la végétation était trois semaines en avance. En ce moment, la végétation amorce ce qui devrait se passer au mois de février. Si cela continue, dès qu’il fera doux, on aura trois semaines à un mois d’avance, avec un risque de gelée au printemps. Les plantes, les arbres ne se reposent pas, les feuilles tombent moins."

 

Réchauffement climatique : la chasse au gaz et au fuel

Quels bons gestes faire à son échelle ? "Le principal est de se libérer progressivement des énergies fossiles, faire la chasse au fuel et au gaz, explique Claude Jeandron, auteur du livre "Bonne pratique au quotidien pour sauver le climat", avec l’association Sauvons le climat. Les principales émissions, c’est notre maison que l’on chauffe et notre voiture. La pompe à chaleur, le bois, le solaire thermique… Ce sont des énergies décabornées à privilégier."

Et pour la voiture ? "Il faut déjà réfléchir à diminuer l’utilisation de la voiture, utiliser les transports en commun et les modes doux. Mais on ne pourra pas se passer de voiture. La bonne solution sera la voiture électrique. En France, c’est particulièrement efficace. Il vaut mieux la fabriquer ici, y compris sa batterie. Il faut absolument réindustrialiser la France."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
03H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/