Les Gilets Jaunes, un an après : quel avenir pour le mouvement ?

Christophe Chapuis, Gilet Jaune de Montpellier et membre de l’organisation de "l’Assemblée des assemblées" des Gilets Jaunes, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 4 novembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Thumbnail
Les Gilets Jaunes, un an après.

Près d’un an après le lancement du mouvement, l’assemblée des Gilets Jaunes appelle à rejoindre la grève du 5 décembre prochain.

 

Les Gilets Jaunes en appui des mouvements sociaux

Ils étaient environ 500 Gilets Jaunes, issus de près de 200 délégations de ronds-points, réunis ce week-end dans un musée désaffecté de Montpellier. Leur mission : dessiner la suite du mouvement presqu'un an après le lancement de la mobilisation. Y a-t-il bel et bien une volonté de réunir le mouvement social du 5 décembre prochain ? "Une des thématiques évoquées ce week-end a été la grève du 5 décembre", confirme Christophe Chapuis, Gilet Jaune de Montpellier et membre de l’organisation de "l’Assemblée des assemblées" des Gilets Jaunes.

En effet, suite à cette réunion, "quelques groupes proposent de rejoindre les syndicats, et que les Gilets Jaunes appuient cette grève générale". Une simple proposition, pour l’instant : "nous faisons des propositions, précise Christophe Chapuis. Quand nous sommes réunis, cela redescend sur les ronds-points et c’est voté. Il y a eu un plébiscite de la part des personnes présentes, ce qui donne un peu la température".

"Un mouvement d'invisibles"

L’assemblée des Gilets Jaunes juge-t-elle ne pas avoir eu de réponse un an après le lancement du mouvement ? "Pour nous, les réponses n’ont absolument pas été satisfaisantes. Nous sommes un mouvement d’invisibles, des personnes vraiment déconnectées de la décision politique. Nous voulons montrer notre détermination à ne pas lâcher, à continuer".

Les Gilets Jaunes pourraient donc bel et bien décider de se greffer aux mouvements sociaux à venir. Le 17 novembre prochain, qu’est-ce qui est prévu pour le premier anniversaire ? "Une forte mobilisation. Pour le contenu, nous ne le divulguons pas. Notre assemblée n’est pas décisionnaire".

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !