single.php

"La demande est phénoménale en piscines comme en spas"

Olivier Flour, artisan-pisciniste à Bourg-en-Bresse (Ain), était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 18 juin "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Thumbnail
Les piscines, un marché en plein essor au lendemain du confinement. (©JEAN-PIERRE MULLER - AFP)

Dans toute la France, et pas seulement sur la Côte d’Azur, les carnets de commandes des piscinistes se remplissent à toute vitesse pour les mois à venir. Abrisud, grand fabricant de piscines et de pergolas est débordé. C’est même le cas dans toute l’Europe. Olivier Flour, artisan-pisciniste à Bourg-en-Bresse (Ain) le ressent-il également ?

 

Pas besoin de partir au bout du monde

"Nous avions déjà un carnet de commandes boosté, confirme l’artisan-pisciniste. Et là, nous avons trois demandes par jour de rendez-vous, pour des projets sérieux, avec des demandes de rendez-vous à faire dans les quelques jours après le coup de fil, ce qui est impossible. La demande est phénoménale en spa, en piscine et en abris de piscines."

Lui qui a une vingtaine d'années d’expérience dans ce métier, a-t-il déjà vu un tel phénomène ? "En 2003, il y avait eu la canicule. Mais là, nous ressentons la même puissance de demandes. Suite au Covid et au confinement, les gens ont besoin de se retrouver et s’aperçoivent qu’il n’y a pas besoin de partir au bout du monde pour être heureux".

 

Des délais qui s'allongent

"C’est là où c’est incroyable, s’étonne Olivier Flour. On nous parle d’une crise financière phénoménale, et nous, on en est presque gênés, nous avons une demande de projets extrêmement sérieux". Quel est le budget moyen d’un chantier ? "Cela dépend du type de piscine. Il faut compter à peu près 30.000 euros pour une piscine en béton et PVC armé de 8x4 mètres. Les gens pensent tout de suite budget."

"Nous nous déplaçons systématiquement pour voir le terrain, les accès, le projet concret… C’est le cœur de notre métier, détaille l’artisan-pisciniste. Ensuite, nous chiffrons l’ensemble. Le souci est que les gens pensent qu’en cliquant des doigts et en faisant un chèque, on fait une piscine tout de suite. Or, il faut respecter les demandes de permis, les déclarations de travaux, qui demandent un certain temps. D’autant plus que c’est un peu compliqué avec les administrations, qui sont en effectif réduit."

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici ! 

L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/