La débrouille pour les 545 classes fermées : "La maman qui les a gardés hier a posé sa journée"

Le casse-tête des fermetures de classes. Une semaine après la rentrée, de nombreux parents doivent déjà garder leurs enfants à la maison. En primaire, la règle est simple : dès le premier cas de covid dans une classe, tous les élèves quittent l’école pour sept jours. Plus de 500 classes concernées dans tout le pays dont une bonne partie dans les Bouches du Rhône.

Le retour de l'école à la maison pour certaines familles, comme ici durant le premier confinement. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)
Reportage Sud Radio de Lionel Maillet

 

À peine deux petits jours d’école pour la fille de Charlotte, dont la classe a fermé dès vendredi dernier à cause d’un premier cas de Covid. "On s'y attendait pas tout de suite. Toutes les classes sont importantes, mais le CP est particulier... Donc les premiers exercices, c'est avec les parents !" Le casse-tête, c’est aussi de faire garder les enfants qui doivent rester à la maison pendant une semaine.

"On a réussi à faire un roulement avec des camarades. Les enfants sont quatre, donc on fait un roulement sur les quatre jours d'école. Un jour, un parent. Je me suis occupé des quatre enfants lundi, ça a été compliqué. Je suis pas maîtresse, j'ai fait plus de trois heures d'exercice avec des enfants de six ans. J'ai la chance de ne pas travailler le lundi, mais par contre la maman qui les a gardés hier a posé une journée."

D’après le dernier décompte de l’éducation nationale, 545 classes étaient fermées ce mardi soit un peu plus de 0,1 % sur l’ensemble du pays. "Monsieur le ministre nous a dit que tout allait bien et annonce des chiffres, rétorque Anne, enseignante à Aubagne syndiquée au SNUIPP, effectivement ça peu paraître minime en pourcentage, mais ça ne l'est pas. On ne va pas pouvoir tenir. Il va falloir réfléchir. Il y a une chose à faire: des tests salivaires rapides et efficaces avant de rentrer en classe, pour éviter la fermeture." Rien que dans les Bouches-du-Rhône, 70 classes sont à l’arrêt. Un chiffre qui grossit de jour en jour.