single.php

JO-2024: permission de minuit pour les terrasses estivales parisiennes

Les terrasses estivales parisiennes pourront accueillir des clients jusqu'à minuit, contre 22h00 habituellement, pendant l'été 2024 à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques, et les bars pourront rester ouverts les nuits des cérémonies d'ouverture et de clôture, a indiqué la mairie samedi à l'AFP.

Martin BUREAU - AFP/Archives

Les terrasses estivales parisiennes pourront accueillir des clients jusqu'à minuit, contre 22h00 habituellement, pendant l'été 2024 à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques, et les bars pourront rester ouverts les nuits des cérémonies d'ouverture et de clôture, a indiqué la mairie samedi à l'AFP.

"À partir du 1er juillet, les terrasses estivales pourront ouvrir jusqu'à minuit pendant les Jeux", a annoncé vendredi soir sur Instagram la maire PS Anne Hidalgo, après avoir reçu les professionnels du secteur pour leur remettre la médaille de la Ville.

Réglementées en 2021 après la crise sanitaire du Covid-19, pendant laquelle les bars parisiens pouvaient étendre leur terrasse sur les trottoirs ou places de stationnement sur simple déclaration afin de compenser les pertes liées au confinement, les terrasses éphémères, devenues estivales, sont environ 3.000 dans la capitale.

Les établissements ayant obtenu une autorisation peuvent les installer de début avril à fin octobre et doivent arrêter de servir à 22h00.

Mais cet été, "dans le cadre des JOP (Jeux olympiques et paralympiques)", les heureux élus bénéficieront d'une "dérogation exceptionnelle" pour servir deux heures de plus, "à compter du 1er juillet 2024 et jusqu'à la fin des JOP", a confirmé la mairie à l'AFP.

Les Jeux olympiques se tiendront du 26 juillet au 11 août, et les paralympiques du 28 août au 8 septembre.

Depuis 2021, le nouveau règlement des terrasses a fait l'objet de critiques de riverains et d'élus, notamment les alliés écologistes de Mme Hidalgo, en raison des débordements de certains bars ne respectant ni les horaires ni les emplacements.

Mais "depuis qu'on a supprimé la plupart des terrasses éphémères, on a beaucoup moins de signalements", a souligné samedi l'adjoint à la vie nocturne Frédéric Hocquard à l'AFP.

"Je ne dis pas qu'il n'y a pas d’abus, je dis juste qu'il y en a moins", a ajouté l'élu écologiste.

M. Hocquard a par ailleurs indiqué à l'AFP que les bars parisiens qui le souhaiteraient pourraient demander d'ouvrir exceptionnellement toute la nuit, les quatre soirs des cérémonies d'ouverture et de clôture, sur le modèle du 14 juillet ou de la marche des fiertés LGBT.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
15H
14H
13H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/