Séisme en Drôme-Ardèche : "J'ai tout perdu..."

Ecoles, collège et lycée fermés aujourd’hui au Teil. Le jour d’après dans cette commune située prés de Montélimar lourdement touchée par le tremblement de terre qui a frappé la Drome et l’Ardèche hier midi. Fissures, effondrements, 200 habitations touchées et 300 sinistrés qui n’ont pas pu passer la nuit chez eux. Un reportage de Lionel Maillet

Des personnes se préparent à dormir suite au tremblement de terre du lundi 11 novembre 2019. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Comme beaucoup de sinistrés, Marie a passé la nuit dans un des 3 gymnases réquisitionnés par la mairie du Teil. Impossible pour cette vieille dame de rentrer chez elle, sa maison en pierres n’a pas résisté au tremblement de terre.

"Tout est tombé : le plafond, la dalle, tout l'intérieur s'est effondré (...) J'ai tout perdu. Comment je vais faire ?"

Dans cette commune de 9 000 habitants, 200 habitations sont plus ou moins touchées.
Tout s’est passé en 6 petites secondes.

"Un grand boom"

Les toits de deux églises se sont effondrés la mairie du Teil a subi aussi des dégâts. Le député ardéchois Hervé Saulignac a conscience que la reconstruction va prendre énormément de temps.

"Il faut que l'Etat fasse plus vite que d'habitude parce qu'il y a des personnes qui ne pourront pas rentrer chez elles"

Hervé Saulignac va interpeller le Ministre de l'Intérieur pour que l'Etat fasse, entre autres, preuve de solidarité.

Des experts sont attendus au Teil pour évaluer l’état des bâtiments.