single.php

Intempéries: une "mini-tornade" endommage une soixantaine de maisons sur l'île d'Yeu

Une mini-tornade a touché mercredi soir une soixantaine de maisons sur l'île d'Yeu, en Vendée, placée jeudi comme cinq autres départements de la façade ouest en vigilance orange en raison de vents violents liés à la dépression atmosphérique Nelson, a annoncé la mairie.

LOIC VENANCE - AFP

Une mini-tornade a touché mercredi soir une soixantaine de maisons sur l'île d'Yeu, en Vendée, placée jeudi comme cinq autres départements de la façade ouest en vigilance orange en raison de vents violents liés à la dépression atmosphérique Nelson, a annoncé la mairie.

Selon les premiers éléments disponibles auprès de la préfecture de Vendée, le phénomène météorologique ne semble pas avoir provoqué de dégâts majeurs. La maire de l'Ile d'Yeu, Carole Charuau, a évoqué sur la radio France Bleu Loire Océan "des toitures arrachées, des arbres tombés et une baie vitrée éclatée".

"Une mini-tornade a eu lieu en fin de soirée / début de nuit" mercredi, indique un communiqué de la mairie diffusé jeudi matin. Elle a impacté "une soixantaine de maisons" et "quelques citoyens en difficulté" ont reçu le soutien des pompiers et services techniques municipaux.

"Gros coup de vent intense et très bref, ma pergola est passée au-dessus de la maison pour atterrir sur la route en percutant la maison du voisin. Dalle et tuiles de cassées", témoignait un habitant sur la page Facebook de Climat-Vendée, animée par une "équipe de passionnés de météorologie".

"Ça s'est passé en une fraction de seconde, un bruit assourdissant et un vent d'une violence jamais vue", affirme une autre habitante, selon laquelle "les toitures de tout le quartier sont à refaire".

La mairie de l'île d'Yeu indiquait jeudi matin recenser les informations sur les dégâts.

Au total, les pompiers de Vendée sont intervenus une cinquantaine de fois entre mercredi 20h00 et minuit, surtout pour des chutes d'arbres et dégagements de route, mais si le vent a soufflé fort sur le département, le phénomène de mini-tornade n'a pas été signalé ailleurs que sur l'île d'Yeu.

"Des risques de phénomènes tourbillonnaires concernent essentiellement Poitou-Charentes" ce jeudi, prévient Météo-France.

Des vagues s'écrasent contre le phare des Bartes aux Sables-d'Olonne, pendant la tempête Nelson, le 28 mars 2024 en Vendée

Des vagues s'écrasent contre le phare des Bartes aux Sables-d'Olonne, pendant la tempête Nelson, le 28 mars 2024 en Vendée

LOIC VENANCE - AFP

Outre la Vendée, la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres sont également placées en vigilance orange vent, de même que les Côtes-d'Armor, le Finistère et la Loire-Atlantique.

Sur ces départements, "les valeurs attendues sont de l'ordre de 120 à 130 km/h près des littoraux et de 100 voire ponctuellement 110 km/h dans l'intérieur des terres, sous des +grains+ orageux notamment", prévoit Météo-France.

Une rafale a été mesurée à 183 km/h à la pointe du Raz, dans le Finistère, indique sur X (ex-Twitter) le météorologue Stéven Tual.

AFP / Rennes (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/