single.php

Grève pendant les JO-2024? La CFDT n'a pas "envie de gâcher" la fête

La CFDT ne déposera pas de préavis de grève dans la fonction publique "à ce stade" pour les Jeux olympiques de Paris, n'ayant "aucune envie de gâcher ce moment festif", a assuré vendredi sur France 2 Marylise Léon, la secrétaire générale de la confédération.

Miguel MEDINA - POOL/AFP/Archives

La CFDT ne déposera pas de préavis de grève dans la fonction publique "à ce stade" pour les Jeux olympiques de Paris, n'ayant "aucune envie de gâcher ce moment festif", a assuré vendredi sur France 2 Marylise Léon, la secrétaire générale de la confédération.

"Ce n'est pas à l'ordre du jour pour la CFDT. Nous, on est dans le cadre des négociations, donc à ce stade, pas de préavis de grève dans les fonctions publiques pour la CFDT", a-t-elle déclaré.

La CGT a annoncé jeudi qu'elle allait déposer des préavis de grève dans la fonction publique pour la période des Jeux (26 juillet - 11 août).

Marylise Léon a ajouté qu'actuellement, c'était "le temps de la négociation" sans toutefois exclure de recourir à la grève si celle-ci échouait.

"Il faut que les deux parties fassent des efforts" mais "à ce stade, c'est non", a-t-elle répondu sur l'opportunité d'appeler à cesser le travail durant les J.O.

"Pour la CFDT, il n'y a aucune envie de gâcher ce moment festif des Jeux olympiques. Donc raison de plus pour que les employeurs (...) soient au rendez-vous et fassent des efforts dans le cadre des négociations qui sont ouvertes", a argumenté la responsable du premier syndicat français.

Le président du comité d'organisation des Jeux olympiques Tony Estanguet avait souhaité la semaine dernière "une trêve" sociale pendant les Jeux olympiques.

Plus largement sur la question de la fonction publique, le leader de Force ouvrière (FO), Frédéric Souillot, s'insurge que "les fonctionnaires et agents publics exercent leurs missions dans des conditions en perpétuelle dégradation".

Dans un courrier adressé jeudi au Premier ministre, il annonce avoir déposé des préavis de grève du "mardi 19 mars et pourra se poursuivre jusqu'au 8 septembre" couvrant la période des Jeux, si le gouvernement ne répond pas aux revendications telles que "l'augmentation immédiate de 10% de la valeur du point d'indice" des fonctionnaires et "l'amélioration de la grille indiciaire", entre autres.

"Le ministre de la Transformation et de la Fonction publique, qui voulait ouvrir des négociations salariales avant l'été et une amélioration de la grille indiciaire au second semestre, est aux abonnés absent depuis l'annonce inacceptable du ministre de l'Economie de 10 milliards de réduction de la dépense publique en 2024 et 12 milliards en 2025", écrit-il dans cette lettre, dont l'AFP a obtenu une copie.

Vendredi soir, Gabriel Attal a indiqué sur France 5 que "le ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Stanislas Guerini recevra les organisations syndicales la semaine prochaine sur le sujet des JO pour continuer à avancer, à clarifier un certain nombre de choses sur ce qui se passera".

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/