Francette Popineau : "au sujet des suicides d'enseignants, nous avons sonné l’alarme à plusieurs reprises"

58 suicides d’enseignants ont été recensés en 2018-2019, dont 11 depuis le début l’année scolaire 2019, a dévoilé l’Éducation nationale lors d'un CHSCT extraordinaire le 6 novembre 2019.

58 suicides ont été recensés en 2018-2019 dans l’Éducation nationale. © AFP

Francette Popineau était l'invitée de Patrick Roger le 7 novembre 2019 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"Il y a une contradiction entre ce que l’enseignant voudrait faire et ce qu’on lui demande"

"Cela fait plusieurs années que nous signalons que le système éducatif craque et qu’il est porté à bout de bras par les enseignants qui, à leur tour, craquent un peu. Nous avons sonné l’alarme à plusieurs reprises, et nous demandons qu’on lève le couvercle sur les difficultés, dont les suicides. Cela touche tant les enseignants que le personnel administratif que les recteurs.

La cause principale, c’est la mise en tension entre ce que l’enseignant voudrait faire pour l’élève et l’école et ce qu’on lui demande de faire, et ces deux choses sont souvent en grande contradiction", a déclaré Francette Popineau.

"Nous demandons un état des lieux beaucoup plus précis"

À l’objection de Patrick Roger comme quoi la prévalence de suicides est moindre parmi les enseignants par rapport à l’ensemble de la population, Francette Popineau a répondu : "c’est vrai, mais on ne va pas s’engager dans une bataille de chiffres pour autant. Il faut aussi regarder les maladies professionnelles, les burn-out et les accidents du travail liés à l’épuisement professionnel".

"Nous demandons un état des lieux beaucoup plus précis pour avoir des éléments de lecture, connaître les causes et faire de la prévention", a ajouté Francette Popineau.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !