Face aux "gilets jaunes", les "foulards rouges" se mobilisent

gilets jaunes Champs Élysées
Casseurs ou Gilets jaunes, qui sont les responsables du chaos de samedi ? AFP

Ricardo, l’un des fondateurs des "foulards rouges", vendeur de produits électroniques et électroménagers dans la région d’Avignon, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 7 décembre 2018. Il répond aux questions de Jean-Marie Bordry.

Des roses contre les méthodes de certains "gilets jaunes"

Ricardo, l’un des fondateurs des "foulards rouges", est vendeur de produits électroniques et électroménagers dans la région d’Avignon. Avec les membres de ce mouvement qui conteste les violences et les manières d'agir des "gilets jaunes", Ricardo propose de déposer des roses dans des endroits symboliques, notamment sous l'Arc de Triomphe.

Pourquoi des roses ? "La rose, c'est l'amour, c'est la paix. C'est aussi pour remercier ceux qui sont morts pour nous, pour la France. La tombe du Soldat inconnu a été bafouée, cela a choqué de très nombreux Français." Ricardo comme tous les "foulards rouges", a choisi l'anonymat. Est-ce par peur ? "En France, si on montre notre visage ou notre nom, on reçoit des menaces de mort. Notre mouvement en a déjà reçu 130 sur les réseaux sociaux !"

Une manifestation qui tourne mal

Le 6 décembre 2018 à Avignon, une manifestation de lycéens et de "gilets jaunes" a dégénéré. Ricardo était présent. "Les gilets jaunes ont manifesté vers 9h devant un lycée puis se sont dispersés jusqu'à arriver devant une grande surface. Devant il y avait les jeunes, derrière des "gilets jaunes" très virulents qui les poussaient à vandaliser ce magasin." Ricardo, comme d'autres personnes présentes, n'ont eu d'autres choix que de se cacher pour éviter les violences.

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio