Des salariés d'Airbus émerveillés par les prouesses d'un A380 et d'un Beluga XL

La fête s'annonçait spectaculaire, malheureusement la météo a fait des siennes ce mercredi midi au dessus de Toulouse, empêchant le show aérien géant organisé par l’avionneur pour ses 50 ans: le survol à basse altitude des six avions de la gammes Airbus. Les plus gros, le Beluga XL et l'A380; Mais aussi un A320 néo, un A330, ou encore un A350-1000. Tous devaient être  accompagné de la Patrouille de France. La fête, un peu gâchée par la météo, a tout de même réuni des milliers de personnes: un public finalement reparti avec quelques étoiles dans les yeux, admiratifs de la prouesse des pilotes.

 

Reportage de Christine Bouillot 

Thumbnail

Mieux valait arriver tôt ce mercredi pour avoir les meilleurs places au bord des pistes de Blagnac, comme Michelle, arrivée de Montpellier: "50 ans, c'est important, lance t-elle, enjouée. On a suivi le début. On verra peut-être pas la fin... Sûrement pas !."

Jean-Louis a connu la Caravelle et le Concorde

Du haut de ses 10 ans, Nolan a déjà tout d'un expert: "Je viens regarder l'A380 décoller, et le Beluga XXL". Pour Jean-Louis, Airbus, c'est une affaire de famille. "J'ai été Sud aviation d'abord". Il a connu toute l'épopée historique de l'avionneur: "Caravelle, Concorde, et Airbus". Cet anniversaire a été un peu gâché par la météo, un plafond trop bas empêchant les six appareils d'effectuer ce vol en formation à basse altitude, trop dangereux pour les appareils.

 

Quand les géants des airs font de la voltige

Déception vite éteinte par les figures ensuite réalisées par les deux plus gros avions du monde, le Beluga XL... Et surtout l'A380, sous les yeux de Roberto, dont le langage se fleurit à hauteur de son émerveillement enfantin. "Il remet les gaz ! Regarde.... Oulalalalala... Canaille !". La nostalgie pointe aussi son nez, lors du survol du colossal A380, "Tu es dedans, tu ne vois même plus le devant de l'avion... C'est formidable, c'est dommage qu'on l'arrête celui-là. Quel avion ! Il nous fait le spectacle, con !". Si la météo a joué des tours pour ce show aérien, au sol la fête s'est déroulée en interne pour quelques 20.000 salariés.

"Oh putain !" - Roberto, émerveillé