Des habitants solidaires avec les migrants de passage par le Pays Basque

Des migrants s'apprêtent à passer la nuit au centre de l'association Diakité à Bayonne
Des migrants s'apprêtent à passer la nuit au centre de l'association Diakité à Bayonne IROZ GAIZKA / AFP

De plus en plus de migrants passent par la frontière espagnole. À Hendaye, ville frontalière avec l'Espagne, la police aux frontières dit avoir arrêté et raccompagné environ 16.000 personnes en 2018, soit quasiment le double par rapport à l'année précédente (7500 en 2017). Ceux qui ont réussi à passer se retrouvent en transit à Bayonne où un Centre d'hébergement, "La Pausa", les accueille.

C'est une ancienne caserne militaire sur les bords de l'Adour: un centre d'accueil et d'hébergement, première étape pour les migrants qui ont passé la frontière espagnole. Ils s'y reposent avant de prendre des bus pour d'autres destinations. L'association Diakité travaille avec la mairie. Une bénévole explique: 

Depuis l'ouverture de ce local, environ 3000 personnes sont passées sur ce site. Tous en situation irrégulière, démunis, perdus. Souvent avec un objectif: rejoindre des grandes villes comme Bordeaux, Paris ou Lille. Ils veulent y faire leur demande d'asile, et éventuellement rejoindre des gens qu'ils connaissent.

Mohammed vient de Conakry en Guinée. Reconnaissant envers les bénévoles, il espère maintenant pouvoir poursuivre son chemin.

On nous a bien accueillis. On nous donne à manger, on nous donne tout. Je remercie le bon Dieu.

Comme beaucoup d'autres, Lucie vient aider deux à trois fois par semaine.

Il y a énormément de bénévoles qui passent, qui demandent ce dont on a besoin, qui donnent de leur temps.

Chaque jour, près de 150 migrants transitent par ce centre à Bayonne.

Reportage Sud Radio de Christophe Bernard

Les rubriques Sudradio