Denis Cippolini : le taux d'occupation dans les hôtels niçois a frôlé les 90%

La saison touristique se passe très bien pour les hôteliers de la Côte d’Azur. La métropole niçoise a su se relever après l’attentat du 14 juillet 2016, et les hôtels affichent aujourd’hui des taux d’occupation records.

Les hôtels de Nice affichent des taux d'occupation proches de 90%.

Denis Cippolini, président de la Fédération de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme Nice Côte d’Azur, a été l’invité de la matinale de Sud Radio le 23 août 2019.

 

Des taux d’occupation records dans les hôtels de Nice

"Nous avons eu de très bons taux de remplissage en juillet 2019, lorsque nous avons frôlé les 90%. Et pour le mois d’août, nous nous attendons à un taux de 80% sur la métropole niçoise. Nous sommes légèrement au-dessus du pourcentage des années précédentes, même si 2018 a été une très belle année d’ailleurs. Pendant la Coupe du monde féminine de football, nous avons eu des taux d’occupation de quasiment 100%".

Nice a su se relever après l’attentat du 14 juillet 2016

"Il faut dire que faire venir du monde dans notre pays n’était pas gagné au départ, avec les Gilets Jaunes l’hiver dernier. Ce qui plus est, les faire venir sur la Côte d’Azur. N’oublions pas que le 14 juillet 2016, nous avons connu l’horreur. Après cet attentat, tout le monde s’est mis autour de la table grâce à notre maire, Christian Estrosi. On s’est retroussé les manches et on s’est dit : 'il faut faire les choses qu’il faut'. Nous avons cherché des marchés. Nous avons des atouts : notre accueil, notre savoir-vivre à la française".

L’aéroport de Nice, le deuxième de France

Pour Denis Cippolini, si Nice est une destination attractive, c’est en grande partie grâce à sa bonne desserte par avion. "Nice est le deuxième aéroport français. Nous avons 110 destinations directes au départ de Nice. Cette clientèle étrangère est très importante. Nous avons beaucoup d’anglophones, des Russes, nos amis Italiens et maintenant des Chinois, qui arrivent par deux vols directs depuis la Chine. L’année prochaine, s’y ajoutera un vol direct entre Nice et les États-Unis".