Dans le Lot-et-Garonne, la chasse à la météorite est ouverte

Après le passage d’une étoile filante, une chasse à la météorite est organisée dans le Lot-et-Garonne. Mickaël Wilmart, médiateur scientifique de l’association A Ciel Ouvert et de la Ferme des Etoiles, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 3 mars. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Une météorite est tombée dans le Gers le samedi 27 février. Reste maintenant à la retrouver. (Photo : Pixabay)

"Un bolide aussi brillant que la pleine lune"

Le 27 février, une météorite a traversé le ciel du Gers. "Ce bolide très lumineux a été observé par de nombreuses personnes samedi soir, qui l’ont reporté sur une plateforme baptisée Vigie-ciel, qui permet de témoigner de ce genre de phénomène", explique Mickaël Wilmart, médiateur scientifique de l’association " À Ciel Ouvert" et de la Ferme des Etoiles. C’est également un réseau de caméras, que l’on appelle le réseau Fripon (NDLR : Fireball Recovery and Interplanterary Observation Network, réseau d’observation interplanétaire et de récupération des météorites), qui a pu enregistrer le passage de ce bolide aussi brillant que la pleine lune samedi soir."

Au-delà de sa valeur potentielle, à quoi peut servir une telle météorite ? "On peut apprendre des choses sur la formation du système solaire. Ce qui est intéressant avec celle-là, c’est qu’elle est fraîche." Que représente-t-elle en termes de dimension ? "Ce n’est pas énorme. On n’est pas encore sur du film catastrophe. Il s’agirait initialement d’un objet qui ferait 500 grammes et qui, en entrant dans l’atmosphère, a changé et a perdu de la masse. On estime que le morceau qui a touché le sol dans le Lot-et-Garonne doit faire 150 grammes avec une faible marge d’erreur."

 

"Entre la noix et la mandarine"

Cela fait-il la taille d’une boule de pétanque ? "Plus petit, entre la noix et la mandarine, en termes de dimensions. C’est un objet assez difficile à retrouver au sol, reconnaît Mickaël Wilmart. C’était extrêmement lumineux quand elle est passée dans le ciel. Une fois tombée au sol, les choses se compliquent. Nous avons estimé une zone de chute de 1 à 3 km2. On est vraiment en pleine nature ! Nous avons des exploitations agricoles, et le Lot passe en plein dans la zone de calcul obtenue."

Comment va se passer cette véritable chasse à la météorite ? "Nous demandons déjà aux gens sur place d’être vigilants, de regarder s’il n’y aurait pas un caillou un peu suspect. Ce genre d’objet a une apparence type." Est-ce assez fréquent que de telles météorites frappent le sol ? "Sur la Terre, on a une étoile filante à chaque seconde, en général de l’ordre du grain de sable. Un objet comme cela, on en recense quelques-uns par an sur un territoire comme la France."

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !