single.php

Cyberattaque contre France Travail: trois personnes interpellées

Trois personnes ont été interpellées dimanche dans l'enquête sur la cyberattaque contre France Travail (ex-Pôle Emploi) et vont être présentées ce mardi à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen, a annoncé la procureure de Paris.

NICOLAS ASFOURI - AFP/Archives

Trois personnes ont été interpellées dimanche dans l'enquête sur la cyberattaque contre France Travail (ex-Pôle Emploi) et vont être présentées ce mardi à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen, a annoncé la procureure de Paris.

La section en charge de la lutte contre la cybercriminalité du parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données, extraction de ces données, escroquerie et blanchiment, le tout en bande organisée, précise Laure Beccuau dans un communiqué.

Le parquet requiert le placement en détention provisoire de ces trois personnes, nées en novembre 2001 dans l'Yonne, en septembre 2000 et septembre 2002 dans l'Ardèche, ajoute-t-elle.

Les perquisitions menées à leur domicile et sur leur matériel informatique ont confirmé pour certains d'entre eux une activité d'escroquerie en recourant à la technique de l'hameçonnage ("phishing" en anglais).

"Entre le 6 février et le 5 mars, des comptes d'agents de Cap Emploi, habilités à accéder aux ressources présentes sur le système d'information de France Travail, (ont) été utilisés pour procéder au téléchargement de données de la base des demandeurs d'emplois évaluée à 43 millions de données à caractère personnel", explique la procureure.

Les investigations ont désormais pour objectif de rechercher d'éventuels autres acteurs, selon le communiqué.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/