Coronavirus : le plan Bleu évolue, les résidents d'EHPAD confinés dans leur chambre

On va rentrer dans le dur et le gouvernement veut préparer les Français. Alors que samedi dernier, le bilan de l'épidémie faisait un nouveau bond en France, avec 319 morts supplémentaires à l'hôpital en 24 heures.
Edouard Philippe et Olivier Véran ont annoncé de nouvelles mesures pour durcir la lutte contre la propagation du virus. Et notamment dans les 700 EHPAD de France.

Au lundi 30 mars, 109 résidents d'EHPAD sont décédés du coronavirus
"Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler"
Jusqu’à présent le Plan Bleu consistait à éloigner les familles des personnes âgées. A partir de ce lundi 30 mars 2020, c’est l’isolement systématique de tous les patients dans leur chambre. Une mesure que préconisait le Syndicat National des Établissements et Résidences privés pour Personnes Âgées. "On ne peut plus accepter que les résidents se rassemblent. Le personnel va les visiter plusieurs par jour en chambre" explique Florence Arnaiz Maumé est la déléguée générale.
Mais du côté de l’association des directeurs au service des personnes âgées, Romain Gizolme rappelle que l’urgence c’est avant tout l’approvisionnement en masque, encore défaillant : "Des masques ne sont pas distribués alors qu'ils sont disponibles"
Dans sa conférence de presse samedi dernier Olivier Véran a promis une livraison plus simple et plus rapide, 500 000 masques devraient être déstockés à destination des personnels d'EHPAD.
Au moins 109 résidents sont morts en EHPAD après avoir contracté le coronavirus, mais ces décès ne sont pas intégrés au bilan officiel. Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a annoncé la mise en place d’un décompte de la mortalité du Covid-19 dans les Ehpad.