Amazon va retransmettre les matchs de Ligue 1 et Ligue 2 : "une deuxième phase de son développement en France"

Amazon retransmettra l’an prochain les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2. Où s’arrêtera le géant du commerce mondial ? Vincent Mayet, fondateur et directeur général de Havas Commerce, auteur de l’essai "Amazon, main basse sur le futur" (2019, éditions Robert Laffont), était l’invité de Patrick Roger le 14 juin dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10. 

"Amazon n'en est pas à son coup d'essai"

Amazon retransmettra l’an prochain les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2. Où s’arrêtera le géant du commerce mondial ? Déjà, Amazon accélère son développement dans l’audiovisuel. Après avoir battu des records pendant la pandémie, le géant du commerce s’offre MGM et ses films, et puis des matches du tournoi de Roland-Garros. Et maintenant le football. "Je ne sais pas s’il y a des risques, mais la Ligue 1 cherche depuis longtemps une solution pour gagner de l’argent, décrypte Vincent Mayet, fondateur et directeur général de Havas Commerce. Amazon est un nouvel intervenant, qui n’était pas forcément sur le marché des droits télévisés, en tout cas en France."

"Ils n’en sont pas à leur coup d’essai, détaille l’auteur de l’essai Amazon, main basse sur le futur (2019, éditions Robert Laffont). Ils se sont déjà positionnés sur les droits de l’US Open, la NFL aux États-Unis et sur la Ligue anglaise. Ce n’est pas étonnant qu’ils arrivent sur le marché. Est-ce une bonne chose ou pas ? L’avenir le dira, je n’en sais rien."

"Canal+ a mal vécu ces négociations"

On a tout de même l’impression que le géant américain fait main basse sur les droits où qu’ils soient. "Pourquoi Amazon achète des droits ? Il faut savoir qu’à l’intérieur de l’abonnement Amazon Prime, vous avez la possibilité d’être livré très rapidement chez vous, et tout ce contenu offert, séries, musique, livres audio… qui change la donnent." Amazon étant plus puissant qu’un État risque d’écraser la concurrence, notamment nationale. "Canal+ a mal vécu la façon dont les négociations se sont passées, je peux les comprendre, estime Vincent Mayet. Les gens acceptent assez facilement ce qui se passe, c’est la loi de la concurrence. Je pense qu’Amazon a attaqué une deuxième phase de son développement en France. Avec les droits du foot, Amazon touche une nouvelle clientèle."

Les 21 et 22 juin prochains, Amazon relance par ailleurs ses Prime days, en quelque sorte les soldes avant les soldes. Dans une tribune, des commerçants s’en inquiètent. "On est en train de changer de modèle du commerce, la pandémie a accéléré cela, la livraison d’une façon phénoménale, constate le fondateur et directeur général de Havas Commerce. Cela touche les jeunes, et surtout les plus âgés, sans doute poussés par la peur de l’infection."

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !