Alliance de Renaud Muselier : "C'est un grand succès politique pour Emmanuel Macron"

Renaud Muselier, le président sortant de la région Paca, a mis le feu aux poudres après son alliance avec la République en Marche. Mais il n’y aura pas de ministres ou d’élus nationaux sur ma liste a-t-il expliqué. Réunion de crise mardi 4 mai chez les Républicains pour décider de l’avenir de Renaud Muselier, qui risque notamment l’exclusion. Les électeurs, eux, sont assez divisés.

Les Républicains statuent sur le sort de Renaud Muselier après son alliance avec La République en Marche. © AFP

Reportage à Marseille de Lionel Maillet pour Sud Radio

 

"Renaud Muselier est celui qui est le mieux placé pour gagner la région Sud"

Militant aux Jeunes Républicains, Valentin Gaudillat espère que son parti va revenir à la raison et faire machine arrière : "les Républicains seront responsables et reviendront sur leur décision de retirer leur soutien à Renaud Muselier estime-t-il. Pour lui, c'est celui qui est le mieux placé pour gagner la région Sud. On a aussi un candidat qui s'est rallié à Debout la France dans une autre région et on n'a pas eu ce retrait de candidature rappelle-t-il. Il faudrait que les Républicains aient une ligne claire".

Avec le risque d’exclusion, il y a aussi la possibilité que le Conseil stratégique des Républicains présente un autre candidat. Ce serait la machine à perdre pour Sandra Blanchard, sympathisante marseillaise : "soit le candidat qui est présent va être ridicule à faire 5% des voix, soit il va diviser les voix de la droite et du centre et faire le jeu du Rassemblement national ou de l'extrême gauche" redoute-t-elle.

"Si LR préfère faire le jeu du Rassemblement national et de l'extrême gauche plutôt que celui du rassemblement de la droite et du centre, il va falloir s'interroger sur ce que veut vraiment ce parti politique ! Il faut vraiment que LR ait une position claire là-dessus".

 

"C'est un grand succès politique pour Emmanuel Macron, c'est redoutable !"

Anne-Marie, qui a toujours voté à droite, en veut à Renaud Muselier et va lui faire payer dans les urnes. "L'association me déplaît fortement confie-t-elle. Quand on a des convictions de droite, on reste sur son parti de coeur !"

Au contraire, voter Muselier n’est pas du tout un problème pour ces militants de la République en Marche. "Qu'est-ce que ça veut dire être de droite au niveau d'une région ? s'interroge un militant. Monsieur Muselier gouverne depuis plusieurs années déjà avec des membres de la majorité présidentielle dans sa majorité régionale".

"Pour moi, c'est un grand succès politique pour Emmanuel Macron, c'est redoutable !" affirme un autre militant.

Reste à savoir ce que vont décider les Républicains...

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !