single.php

Abstention aux élections : "Je suis dégoûtée de ces magouilles !"

J-6 avant le 1er tour des élections régionales et départementales. Des élections qui pourraient battre de nouveaux records d’abstention, en particulier chez les jeunes. La crise sanitaire a rendu la campagne beaucoup moins visible, mais ça n'explique pas totalement le manque d’intérêt des électeurs, notamment dans la région Paca.

Proposer le vote électronique pour lutter contre l'abstention, est-ce une bonne solution ? (© AFP)

Reportage à Marseille de Lionel Maillet pour Sud Radio

 

"Peu importe notre avis aujourd'hui, on a l'impression que c'est pas respecté"

À Marseille, les élections municipales ont laissé des traces : "je n'ai plus vraiment confiance en la classe politique !", confie un Marseillais. Ici, le maire Benoît Payan n’est pas celui qui a été choisi par les électeurs. Alors, à quoi bon aller voter ? s'interroge-t-il. "Ça donne pas vraiment envie d'aller se déplacer parce que finalement peu importe notre avis aujourd'hui, on a l'impression que c'est pas respecté", déplore-t-il.

D’après les dernières études, dans la région Paca, l’abstention pourrait atteindre un niveau historique de 57% au premier tour. "C'est la première fois de ma vie que je n'irai pas voter, assure une Marseillaise. Je suis dégoûtée de ces magouilles ! C'est ceux qui bossent qui paient les impôts et ceux qui bossent pas, tu les vois au bar boire un coup..."

"On va aller à la plage, ce sera vraiment mieux qu'aller voter !

C’est chez les jeunes que le manque d’intérêt est le plus flagrant, à peine 22% des 25–34 ans devraient se déplacer dimanche prochain. "Je passe le week-end ailleurs et je n'ai pas fait de procuration, explique un jeune électeur. Je voterai peut-être au deuxième tour, en fonction de ce qu'il se passe". Une autre confie ne pas être intéressée, un second dit qu'il ira voter aux présidentielles seulement : "on va aller à la plage, ce sera vraiment mieux qu'aller voter !"

Paradoxalement, l’enjeu est de taille avec la possible victoire du Rassemblement National : "c'est trop important de choisir qui nous représente, ce qu'on veut, ce qu'on ne veut pas, estime quant à elle une électrice. Ça ne me passionne pas, mais j'ai une responsabilité de citoyenne !"

Autre paramètre, la météo qui aura aussi peut-être son rôle à jouer dans ce scrutin, avec 35 degrés annoncés ce week-end dans le Sud.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/