single.php

A Paris, des milliers d'électeurs devant l'ambassade russe, beaucoup contre Poutine

Des milliers de personnes faisaient la queue devant l'ambassade de Russie à Paris dimanche à midi, heure à laquelle l'opposition appelait à aller honorer la mémoire du défunt opposant Alexeï Navalny et dénoncer une présidentielle sur mesure pour Vladimir Poutine.

Bertrand GUAY - AFP

Des milliers de personnes faisaient la queue devant l'ambassade de Russie à Paris dimanche à midi, heure à laquelle l'opposition appelait à aller honorer la mémoire du défunt opposant Alexeï Navalny et dénoncer une présidentielle sur mesure pour Vladimir Poutine.

Sous la pluie, beaucoup portant imperméable et/ou parapluie, ces électeurs faisaient patiemment la queue sur plus de 600 mètres, a constaté à 12H30 l'AFP.

"Je vais utiliser mon bulletin de vote comme un tract", a confié Tatiana Léontieva, 43 ans. "Je pense que je vais écrire Navalny dessus, je vais dire que Poutine est illégitime, je soutiens les valeurs démocratiques", a-t-elle déclaré à l'AFP.

"Il y a une volonté de changer la situation, d'une manière ou d'une autre, a témoigné Viatcheslav Dorofeïev. Il y a une guerre en Ukraine. Les choses empirent chaque année. Je ne voterai pas pour Poutine."

L'opposition avait appelé les Russes à se rendre dimanche à midi devant les bureaux de vote pour un hommage à Alexeï Navalny, mort mystérieusement mi-février dans une prison d'une contrée reculée de l'Arctique russe.

Sa veuve Ioulia Navalnaïa, qui a promis malgré son exil de reprendre le flambeau de son mari, a appelé ses partisans à aller aux urnes au même moment, à midi dimanche (09H00 GMT), et à donner leur voix à n'importe quel candidat autre que Vladimir Poutine. Mme Navalnaïa faisait elle-même la queue en début d'après-midi devant l'ambassade de Russie à Berlin.

"Si Poutine fait 3 à 5% ici, ce sera un succès pour lui", a ironisé Guennadi Goudkov, rencontré par l'AFP à Paris. Selon cet opposant, surpris par la mobilisation populaire, beaucoup d'électeurs ont raturé leur bulletin de vote.

Plusieurs Russes interrogés par l'AFP dans la capitale française ont également affirmé qu'ils voteraient pour Vladimir Poutine, 71 ans, dont la victoire fait peu de doute face à trois candidats sans envergure triés sur le volet.

Des électeurs devant l'ambassade de Russie à Paris, le 17 mars 2024

Des électeurs devant l'ambassade de Russie à Paris, le 17 mars 2024

Bertrand GUAY - AFP

"Comment pouvez-vous être contre Poutine ? Il sauve le monde", a lâché un Russe vivant à Paris qui a refusé de communiquer son identité. "Il est le meilleur des présidents", a opiné dans la même file d'attente Svetlana Miasnikova, une enseignante de 53 ans.

Quelques dizaines de personnes, dont beaucoup portaient le drapeau bleu et blanc de l'opposition russe, ont ensuite entamé une marche dans la capitale française, scandant des slogans tels que "Poutine assassin !" et "la Russie contre la guerre !".

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
09H
08H
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/