Prime d’activité pour les handicapés : le gouvernement dément mettre fin au dispositif

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé (©Patrick KOVARIK - AFP)

Alors que l’Association des Paralysés de France déplorait mercredi sur Sud Radio la fin d’un dispositif d’aide économique pour les personnes handicapées, le gouvernement dément vouloir mettre fin à cette aide.

Érigées en grande priorité du quinquennat Macron, les personnes handicapées ont eu la surprise de découvrir que derrière la promesse d’augmentation de l’allocation adulte handicapé de 100 euros pour un million de bénéficiaires se cachait la disparition d’un autre dispositif. C’est en tout cas ce qu’assure Véronique Bustreel, conseillère nationale emploi-formation à l’Association des Paralysés de France. "On a découvert que le gouvernement supprimait purement et simplement la prime d’activité pour les personnes qui travaillent et qui touchent, suite à un accident ou une maladie, une pension d’invalidité ou une rente accident du travail-maladie professionnelle ! Il y a potentiellement 250 000 personnes éligibles, et comme il n’y a pas assez de personnes qui la demandent, on la supprime !", assurait-elle au micro de Sud Radio

Ce jeudi, les services d'Agnès Buzyn, en charge de ce dossier en tant que ministre des Solidarités, ont toutefois démenti auprès de Sud Radio vouloir mettre fin à ce dispositif.
 

 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio