Présidence des LR : "Je soutiendrai Bruno Retailleau s'il se présente" annonce Philippe Juvin

Philippe Juvin, député LR des Hauts-de-Seine, était l'invité du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio. "Si Bruno Retailleau est candidat je le soutiendrai. Sinon, je me pose la question", a-t-il annoncé.

LR
Philippe Juvin, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 29 août, dans "le petit déjeuner politique".

Rentrée politique chez LR, inflation, crise économique : Philippe Juvin a répondu aux questions de Patrick Roger.

Présidence LR : "Bruno Retailleau serait un bon choix !"

La rentrée politique chez LR se fait un peu en ordre dispersé. "Le point clef est que nous devons élire notre président ou présidente, comme dans tous partis", souligne Philippe Juvin. Il regrette que "les grandes têtes du parti ne soient pas candidats". Pour lui, "c'est une erreur qu'ils font !" "Plusieurs candidats sont en lice, des gens de qualité. Il y aura peut-être Bruno Retailleau, le patron des sénateurs républicains, qui serait probablement un bon choix !", affirme-t-il.

"Quand l'Assemblée nationale et le Sénat votent une loi, elles se réunissent à travers une commission mixte paritaire, rappelle le député. Grâce au Sénat, les Républicains ont la majorité dans cette commission. Nous avons la possibilité d'influer considérablement sur la fabrique de la loi. Si Bruno Retailleau est candidat, et je l'espère, je le soutiendrai. S'il n'était pas candidat, je me pose la question !", annonce-t-il.

 

"Les politiques devraient faire des propositions plutôt que de jouer sur les peurs"

Philippe Juvin revient sur les propos d'Emmanuel Macron et Élisabeth Borne sur la fin de l'insouciance et de l'abondance. "Plutôt que de jouer sur la peur, les hommes politiques devraient faire des propositions, estime le député. Que la situation soit catastrophique, ce n'est pas une nouveauté. Mais à qui la faute ?" "Les crises et les urgences ne sont jamais anticipées !"

"Je suis frappé par le fait que c'est une classe politique qui regarde, qui commente, qui fait de bons commentaires mais qui n'est pas capable de les mettre en oeuvre !, dénonce Philippe Juvin. Ce qu'on attend des hommes politiques, c'est qu'ils mettent en oeuvre des solutions et qu'ils arrêtent de faire des commentaires".

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"