Jean-Luc Mélenchon fait ses propositions pour la défense

Le candidat de la France Insoumise a proposé le rétablissement du service national et la sortie de l'Otan.

Thumbnail

Ce vendredi, Jean-Luc Mélenchon a détaillé ses propositions pour la défense, ainsi que sa vision géopolitique du monde.

Le candidat de la France Insoumise, qui décolle dans les sondages, propose entre autres le rétablissement du service national, la déclunéarisation militaire, et la sortie de l'Otan.

S'agissant du service national, Jean-Luc Mélenchon souhaite un service allant de 9 à 12 mois, obligatoire sauf maladie ou objection de conscience, pour les garçons et les filles entre 18 et 25 ans.

Un quart des jeunes mobilisés pourra choisir une composante militaire, les autres pourront opter pour la police de proximité, la sécurité civile ou les associations labellisées d'intérêt général.

Il en a profité pour tacler les propositions des autres candidats sur la question, notamment le service d'un mois présenté par Emmanuel Macron, qu'il a qualifié de "colonie de vacances".

Jean-Luc Mélenchon estime que le service national soit service de "socle" à une garde nationale constituée sur la base du volontariat et placée sous commandement civil.

Autre point de son programme de défense, sa vision d'une France militairement indépendante, une forme d'héritage du gaullisme qu'il assume totalement : "Il n'y a personne en Europe à part votre serviteur qui dit que l'avenir de la défense, de sa patrie, c'est de sortir de l'Otan et de sortir de cet engrenage militaire" a défendu Jean-Luc Mélenchon, qui voit dans l'ONU "le seul organe légitime pour assurer la sécurité collective".

En parallèle, il entend "réaffirmer sa volonté d'une dénucléarisation" dans laquelle la France prendrait "sa part, dès le début".


Revenir
au direct

À Suivre
/