single.php

Parlons Vrai chez Bourdin - Pénuries de carburant : "Ça monte un tout petit peu en puissance"

Par Jean Baptiste Giraud

Les pénuries de carburant en France commencent à toucher de plus en plus de stations-services : René-Jean Souquet-Grumey était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 23 mars 2023 dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

Bourdin Parkinson
Louis Margueritte était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 29 mars dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

"Parlons Vrai chez Bourdin" : les pénuries de carburant dans les stations-services en France sont de plus en plus fréquentes. 15% des stations seraient touchés, jeudi 23 mars 2023. En cause, la mobilisation contre la réforme des retraites et le 49.3 mais aussi la panique des automobilistes.

 

"Parlons Vrai chez Bourdin" : "Nous sommes effectivement à 15% de stations-services en manque d’au moins un produit"

La pénurie dans les stations essence en France gagne du terrain. Près de 15% des stations sont en rupture partielle ou totale jeudi 23 mars 2023. René-Jean Souquet-Grumey, vice-président de la branche stations-services et énergies nouvelles de Mobilians, qui représente près de 50% des stations-services réparties sur le territoire, confirme : "progressivement, effectivement, ça monte un tout petit peu en puissance". Une montée en puissance qui n’est toutefois pas "exponentielle".

"Actuellement, nous sommes effectivement à 15% de stations-services en manque d’au moins un produit", précise-t-il. Les pénuries sont surtout présentes dans les Pays de la Loire et les Bouches-du-Rhône. "Sinon, globalement, sur le restant de la France, ça se passe plutôt bien", assure-t-il.

 

Pénuries de carburant : "C’est plus un problème de logistique dérégulée"

Dans les grandes agglomérations, comme Paris où certaines stations-servicse sont fermées, "sont un peu plus compliquées", confirme René-Jean Souquet-Grumey. Un problème de "chaîne logistique" car du carburant en réserve "il y en a". "C’est plus un problème de logistique dérégulée."

Une situation liée à "une demande qui est un peu effrénée" avec des automobilistes parfois "affolés" qui font "des pleins de précaution". Dans les Bouches-du-Rhône, c’est cette panique qui a donné lieu à "des queues énormes dès dimanche dernier". "Certains de nos collègues ont distribué en une journée l’équivalent de deux à trois journées de débits normaux."

S’il y a "du produit", le vice-président de la branche stations-services et énergies nouvelles de Mobilians tient à souligner également le manque de camions et de chauffeurs, qui complique la situation générale.

 

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/