single.php

Iran : mort du président Raïssi, personnage clé du régime

Par Jean Baptiste Giraud

En Iran, les autorités viennent de confirmer la mort du président Raïssi dans le crash de son hélicoptère.

Iran
Manifestation contre le régime iranien devant le siège des Nations Unies à Genève, en novembre 2022 (illustration). (AFP - VALENTIN FLAURAUD)

Quelles sont les hypothèses après la disparition du président iranien Raïssi dans le crash de son hélicoptère ? Des débris découverts tardivement, dans des conditions météorologiques exécrables.

Iran : mort de "celui qui n'a jamais déçu"

"Malheureusement, les informations sont rares quant à la disparition de ce grand personnage clé du régime, explique Adel Bakawan, chercheur à l'Ifri et directeur du Centre français de recherche sur l'Irak. Il n’était pas seulement le président, mais parmi les plus proches du guide de la révolution islamique."

"C’est celui qui ne l’a jamais déçu, qui a fait le lien entre l’état et le gouvernement, entre l’armée iranienne et les Gardiens de la révolution. C’est une personnalité radicale, ultra-conservatrice. Il était au centre du pouvoir depuis 1988. C’est la fin d’un personnage important, qui était prévu pour succéder au guide suprême dans l’hypothèse de son décès."

 

 

Accident ou élimination ciblée ?

En première ligne de la répression sanglante contre les femmes en Iran, Raïssi était par ailleurs un ennemi juré d’Israël. "Le premier vice-président va désormais assurer la présidence pendant 50 jours, explique Adel Bakawan, chercheur à l'Ifri et directeur du Centre français de recherche sur l'Irak. Le candidat le plus crédible pour lui succéder serait le président de l’assemblée iranienne, un général de formation, ultra conservateur."

"Les deux hélicoptères d’escorte sont arrivés à destination, mais pas celui du président iranien. Dans le contexte, certains se demandent s’il s’agit d’une attaque israélienne. Israël a des moyens : sa plus grande base de renseignement est en Azerbaidjan. Il ne faut pas non plus exclure la conflictualité entre les acteurs du régime. Il avait aussi des adversaires en interne. Pour l’instant, le régime met en avant les conditions météorologiques."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
05H
04H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/