single.php

Deux nouvelles arrestations dans l'enquête sur l'attentat de Manchester

Par Benjamin Rieth avec AFP

Deux hommes ont été arrêtés samedi à Manchester dans le cadre de l'enquête sur l'attentat qui a fait 22 morts lundi dernier à la sortie d'un concert dans la ville britannique. 

Deux spectatrices du concert d'Ariana Grande après l'attentat qui a fait 22 morts et 59 blessés

Deux nouvelles arrestations ont eu lieu samedi dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de Manchester. La police britannique a annoncé avoir arrêter deux hommes après avoir procédé à une explosion contrôlée lors d'une perquisition à Manchester, dans le quartier de Cheetham Hill. L'arrestation de ces deux hommes âgés de 20 et 22 ans porte à 11 le nombre de suspects en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'attentat suicide commis lundi soir à la sortie d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande et revendiqué par le groupe jihadiste État islamique.

La police a fait des progrès "immenses" dans l'enquête et continue à explorer des pistes "importantes", avait précisé vendredi Mark Rowley, le responsable de l'anti-terrorisme britannique, tout en annonçant que d'autres arrestations étaient "probables". Vendredi soir encore, un homme de 44 ans avait été arrêté ans la région de Rusholme, au sud de Manchester.

L'attaque perpétrée par un jeune Britannique d'origine libyenne, Salman Abedi, a fait 22 morts, dont des enfants, et 116 blessés dont 66 sont encore hospitalisés, parmi lesquels 23 dans un état critique, selon un nouveau bilan. L'enquête a révélé qu'Abedi, 22 ans, né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi, avait baigné dans un contexte familial jihadiste. La bombe qu'il a utilisée était un engin artisanal puissant équipé d'un détonateur sophistiqué que le jeune kamikaze n'a très vraisemblablement pas conçue tout seul, selon des experts interrogés par l'AFP

L'info en continu
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/