single.php

Sondage IFOP-Fiducial : les intentions des Français pour les élections européennes

Par Sud Radio

Dans un sondage IFOP-Fiducial pour LCI, le Figaro et Sud Radio, les Français livrent leurs intentions de votes pour les prochaines élections européennes, à quelques semaines de l'échéance. Des chiffres qui confirment les dernières dynamiques observées durant le mois de mars.

jordan bardella européennes
Rassemblement National (RN) President and electoral list leader, Jordan Bardella leaves after visiting a market in Belfort, eastern France, as part of his campaign for the upcoming European Elections, on March 23, 2024. (Photo by SEBASTIEN BOZON / AFP)

Les données du dernier sondage IFOP-Fiducial pour LCI, Le Figaro et Sud Radio donnent une estimation des intentions de vote pour les prochaines élections européennes (fixée le jour du 8 ou 9 juin, selon la localisation de l'électeur). À quelques semaines de l'échéance, on constate un ensemble de dynamiques sur les intentions de vote des électeurs de certaines liste

En tête des sondages depuis plusieurs mois, la liste Rassemblement National confirme la dynamique observée depuis le début de l'année 2024 : la liste incarnée par Jordan Bardella rassemble 30% des intentions de vote, soit 1 point de plus que le mois précédent. En observant de plus près, on constate que la liste du Rassemblement National séduit particulièrement plus d'un tiers des salariés français (37%).

La liste du Parti Socialiste - Place Publique incarnée par Raphaël Glucksmann est également en progression (11%), soit deux points de plus qu'en début de mois. Fait intéressant, 28% des électeurs de cette liste ont voté pour Jean-Luc Mélenchon (LFI) lors des présidentielles de 2022. À l'inverse, la liste de la NUPES conduite par Manon Aubry perd 2 points en un mois, passant de 8% à 6% d'intentions de vote.

La liste de Renaissance, UDI, MoDem et d'Horizons conduite par Valérie Hayer commence à séduire de plus en plus d'électeurs potentiels, passant de 18% début février à 21% actuellement, un chiffre qui pourrait encore augmenter avant les élections européennes. On observe qu'un partie importantes des Français de plus de 65 ans sont particulièrement séduit par le projet de Renaissance, puisque cette tranche d'âge compose 39% des électeurs.

Enfin, une majorité des électeurs ont tranché quant à leur vote : 75% des Français ont pris leur décision définitive, les 25% restants ayant une intention de vote pouvant encore évoluer.

Retrouvez le communiqué de presse, les chiffres détaillés et la méthodologie sur le site de l'IFOP.

L'info en continu
11H
09H
08H
07H
00H
23H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/