single.php

Kerviel : l'ex-trader de la Société Générale en liberté

Par Lucie Blanchard

La cour d'appel de Paris a accepté la remise en liberté sous bracelet électronique de l'ex-trader de la Société Générale.


La cour d'appel de Paris a accepté la remise en liberté sous bracelet électronique de l'ex-trader de la Société Générale.

Comme attendu, la cour d'appel de Paris a confirmé la décision de remettre en liberté Jérôme Kerviel, jeudi 4 septembre. L'ex-trader de la société générale condamné pour avoir causé une perte de 4,9 milliards d'euros à la banque, verra sa peine aménagé à partir de lundi 8 septembre. Il quittera la prison de Fleury-Mérogis où il purge sa peine depuis la mi-mai avec un bracelet électronique au poignet.

Le parquet réclamait le maintien en détention

En première instance, le juge s'était prononcé pour un aménagement de la peine de prison de cinq ans, dont deux avec sursis, ce que vient de confirmer la cour d'appel de Paris. Début août, le juge d'application des peines d'Evry s'était lui aussi prononcé pour cette option mais le parquet avait fait appel et réclamait le maintien en détention de l'ex-trader. De nombreux soutiens allaient néanmoins dans son sens, dont l'ex-magistrat et député du Rhône Georges Fenech (UMP) qui avait écrit au président de la République pour réclamer la grâce du trader.

L'info en continu
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/