single.php

Assistants parlementaires FN : Marine Le Pen a rendez-vous avec les juges 

Par Benjamin Rieth avec AFP

La présidente du Front national a affirmé avoir pris rendez-vous avec les juges dans l’enquête sur les assistants parlementaires d’eurodéputés FN, sans donner de précisions sur la date.

Marine Le Pen a pris rendez-vous avec les juges dans l'enquête sur les assistants parlementaires des eurodéputés FN

Marine Le Pen rencontrera bien les juges. La présidente du Front national, qui avait déjà refusé de se présenter à une convocation lors de la campagne présidentielle, a affirmé qu’elle a pris un rendez-vous avec les juges dans le cadre de l’enquête sur les assistants parlementaires européens du FN. Cependant, la nouvelle député du Pas-de-Calais n’a pas souhaité communiquer la date de ce rendez-vous qui "regarde les juges et moi", a-t-elle souligné. 

Le 4 juin dernier, interrogée sur France 3, Marine Le Pen avait déclaré qu’elle ne comptait pas se dérober aux questions des juges. "Je n'attendrai pas d'être convoquée. J'irai ! J'ai fait savoir à de nombreuses reprises que j'irai rencontrer les juges après la séquence électorale" de la présidentielle et des législatives, avait-elle dit avant de poursuivre : "À la différence de certains, moi, je respecte mes engagements".

Jeudi matin, son compagnon et vice-président du parti, Louis Aliot, a refusé de répondre à une convocation de la police dans la même affaire. Au total, dix-sept eurodéputés FN sont visés par cette enquête. Le Front national est soupçonné d'avoir rémunéré avec les fonds de l'Union européenne des salariés permanents du parti en les faisant passer pour des assistants parlementaires européens. Le préjudice s'élèverait à cinq millions d'euros selon l'UE qui a décidé de prélever une partie des indemnités des eurodéputés pour rembourser cette somme. Les services du Parlement s'appuient sur l'enquête en cours et les rapports du gendarme antifraude de l'UE, l'Olaf. 

Marine Le Pen et Louis Aliot bénéficient d'une immunité pour la durée de la session de l'Assemblée nationale et ne peuvent donc être contraints à se rendre à une audition dans ce dossier. 
 

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/