single.php

Affaire Palmade : que signifie la détention provisoire ?

Par Jean Baptiste Giraud

Encore hospitalisé, l’humoriste Pierre Palmade a été placé en détention provisoire. Peut-il désormais être transféré en prison ?

Pourquoi l’humoriste Pierre Palmade a-t-il été placé en détention provisoire, avec mandat de dépôt, alors qu’il est encore hospitalisé ? Peut-il être transféré en prison ?

Affaire Palmade : "la justice a déjà pris sa décision"

"Oui, très clairement, confirme maître Carbon de Sèze, avocat pénaliste au barreau de Paris. Il est de facto placé sous écrou, en conditions de détention. Sa chambre est maintenant gardée. Dès que les médecins indiqueront au procureur de la République de Melun que son état est compatible avec la détention, il sera incarcéré." Qui prend la décision ? "La justice a déjà pris sa décision ; maintenant on attend celle des médecins."

Cela peut durer des semaines ? "Bien sûr, tant que l’autorité médicale n’affirme pas la compatibilité de son patient avec la détention, Pierre Palmade peut être à l’hôpital. Avec une nuance : l’unité hospitalière de Fresnes pourra l’accueillir. Toutefois, il faut y être allé pour se rendre compte que c’est assez vétuste. Ce n’est pas un hôpital dans la prison, c’est une infirmerie améliorée." Peut-il exister des aménagements entre hôpital et prison ? "On peut tout imaginer. Si l’état est trop grave, on évite de multiplier les transferts."

 

À l'abri des menaces... et de la drogue

Une personnalité telle que lui peut-elle bénéficier d’un régime d’incarcération particulier ? "Oui, bien sûr, estime maître Carbon de Sèze, avocat pénaliste au barreau de Paris. En prison, il existe le racket. Quand quelqu’un jouit d’une certaine notoriété, on le met à l’abri des menaces, de la propension de ses codétenus à lui réclamer de l’argent : cellule individualisée, promenades aménagées…"

"Ce peut aussi être des mesures dans son intérêt, comme le mettre avec un codétenu s’il présente une propension au suicide. C'est quelqu’un visiblement en période de sevrage, et la drogue circule en prison. Le mettre à l’abri de son addiction en prison peut sembler paradoxal."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
04H
23H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/